Espace pro
Rechercher

Je prends du poids

Au moment de l’arrêt du tabac, la prise de poids est souvent redoutée. Elle peut en effet concerner environ deux tiers des personnes qui arrêtent de fumer mais ce n’est pas une fatalité !

Cette prise de poids peut être due à plusieurs facteurs :

  • L’appétit est augmenté, ce qui fait partie des signes de sevrage.
     
  • La nicotine n’est plus là pour accélérer le métabolisme et brûler chaque jour des calories.
     
  • La cigarette agissait avant comme un coupe-faim.
     
  • A l’arrêt, le goût se développe et la gourmandise peut l'accompagner.
     
  • L’arrêt entraîne une certaine anxiété et un mal être qui est comblé par la nourriture.
     

Dans la majorité des cas, des techniques simples, basées sur le bon sens, suffisent à limiter la prise de poids :

  • Pratiquer des activités qui font plaisir.
     
  • Faire les courses après avoir mangé et non avant.
     
  • Boire beaucoup d’eau car cela apporte une certaine satiété.
     
  • Ne pas se servir plusieurs fois au moment des repas.
     
  • Ne pas sauter de repas.
     
  • Éviter l’alcool.
     
  • Limiter les aliments gras (fromages, pâtisserie, charcuterie, beurre…)
     
  • Ne pas rester à table après avoir mangé.
     
  • Prendre des substituts nicotiniques en fonction du degré de dépendance. C’est moins systématique, mais le  bupropion LP peut avoir des vertus pour éviter la prise de poids chez certains fumeurs. Demandez conseil à votre médecin traitant.
     
  • Vérifier que le dosage en substituts nicotiniques correspond à vos besoins.
     
  • Prendre un substitut nicotinique oral au moment des fringales ou 20 minutes avant les repas.
     

Quelques exercices physiques quotidiens aident aussi à maîtriser la prise de poids et améliorent le bien-être. En voici quelques exemples :

  • Pendant une pause, aller marcher.
     
  • Faire quelques étirements en douceur chaque matin.
     
  • Faire le ménage.
     
  • Faire du jardinage (même dans la cour, ou sur le balcon).
     
  • Se déplacer à vélo.
     
  • Descendre à un arrêt de bus, de tramway ou de métro avant la destination souhaitée pour marcher un peu.
     
  • A chaque fois que cela est possible, préférer les escaliers aux ascenseurs et escalators.
     

Faire un peu de sport représente aussi une aide importante quand cela est possible. Cette activité permet de stabiliser le poids mais aussi d’éliminer les tensions tout en occupant le temps. De plus, elle favorise la production d’endorphines par le cerveau qui sont des hormones de plaisir et de relaxation. Après 40 ans, une consultation médicale est recommandée avant la reprise du sport pour vérifier la capacité du cœur à supporter l’effort.
 
En cas de difficultés ou si vous avez tendance à prendre facilement du poids, n’attendez pas de compter les kilos pris. Prenez rendez-vous avec un médecin pour en parler ou demandez conseil à un diététicien ou à un médecin nutritionniste

 
Pour en savoir plus, consultez la fiche pratique Nutrition

39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi personnalisé et gratuit par son équipe de tabacologues.
 

En savoir plus

Le coaching

coach 49x71

Parce que chaque fumeur est différent face à l'arrêt, Tabac info service vous propose un programme de coaching personnalisé par mail. Pour en bénéficier, créez votre espace personnel et décidez d'une date d'arrêt. Dans les 15 jours précédant cette date, inscrivez-vous au coaching. Exercices, conseils, encouragements, notre coaching vous permettra de vous préparer efficacement et d'être suivi tout au long de votre démarche d’arrêt.

Découvrir le coaching