Espace pro
Rechercher
Question posée le 10 janvier 2017 par Corinne

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

J'ai craqué

J'ai fume 5 cigarettes ce soir, trop envie, trop stressée, trop énervée (conflit régulier avec ma fille en pleine crise d'adolescence), je me sens complètement déprimée, démoralisée. Beaucoup de questions, vais je réussir à surmonter tout ça en même temps, est ce le bon moment? Je suis perdue et déprimée

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre tentative de sevrage du tabac.

L’arrêt du tabac peut parfois rendre triste. Certains fumeurs peuvent déprimer et se mettre à pleurer. Sans raison apparente, la vie devient plus difficile. Si vous avez déjà eu des antécédents d’anxiété ou de dépression, une prise en charge par un professionnel de santé (médecin, psychologue, psychiatre) est fortement recommandée au cours de l’arrêt du tabac.

Dans tous les cas, vous trouverez dans la liste ci-dessous des suggestions pour faire face au découragement et voir la vie un peu plus en rose :

  • Se donner des objectifs un jour après l’autre, sans pression.
  • Pratiquer un sport.
  • Se rappeler ses motivations initiales.
  • Se faire plaisir.
  • Rencontrer des gens et leur parler.
  • S’entraîner à penser « positif ».
  • Dire STOP aux idées négatives.
  • Se répéter qu’on va y arriver.
  • A chaque occasion, se féliciter.
  • Relativiser.
  • Faire le bilan de tous les progrès accomplis et de tous les bénéfices ressentis.

Pour votre information, les envies de fumer ne durent habituellement que 2 à 3 minutes. Essayez de trouver quoi faire quand une envie apparaît (chewing-gum, cure-dent, changer de pièce, aller voir une personne non fumeuse, ...). Vous trouverez de nombreux conseils pour vous aider sur nos pages Faire face à l'envie de fumer et Apprendre à vivre sans tabac.

  • Ces envies ne vont pas durer éternellement. Après l’arrêt de la cigarette, les envies de fumer vont devenir progressivement moins fréquentes et moins intenses. 

Pour vous aider pendant les envies de fumer, pensez aux substituts nicotiniques oraux comme les gommes, les pastilles à sucer, le spray buccal, ou l'inhaleur, qui vous permettront de gérer les envies ponctuelles.

A force d'entraînement, vous penserez de moins en moins à la cigarette, jusqu'à ce que cela devienne normal de ne plus fumer.

N'hésitez pas à appeler un tabacologue de Tabac info service au 39 89, si vous voulez être aidée et conseillée.

Bonne continuation dans votre démarche. Et dites-vous que ce ne sont que des difficultés passagères et que ça vaut le coup de tenir !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi personnalisé et gratuit par son équipe de tabacologues.
 

En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, notre programme de coaching personnalisé par mail vous permettra d’être accompagné tout au long de votre démarche d’arrêt

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques