En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Espace pro
Rechercher
Question posée le 25 septembre 2015 par Karine

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Quel patch choisir ?

Bonjour, J'aurais besoin de vos conseils ... J'ai déjà réussi à arrêter de fumer il y a 10 ans pendant 1 ans avec l'aide de patchs nicotiniques. J'aurais aimé savoir compte tenu de mon profil actuel 10 ans plus tard mais qui ne semble pas avoir changé, quel patch choisir et sur combien de temps ? Peut on en plus du patch prendre des gommes à mâcher ou spray de substitution ? Également il y a 10 ans suite à l'arrêt j'ai eu de très gros souci de constipation ce qui n'avait pas arranger mon état d'esprit de ne pas grossir ... Etait-ce dû au patch ou bien au fait de ne plus inhaler de tabac ? Vous remerciant par avance de votée aide. Karine

Notre réponse

Bonjour,

Merci pou vos questions qui montrent comme vous êtes organisée et prévoyante, bravo.

Pour que les patchs soient efficaces, il faut que la dose de nicotine soit suffisante, et elle dépend du nombre de cigarettes, mais surtout de l'intensité de l'inhalation:

En moyenne, 1 cigarette = 1mg de nicotine, mais si on aspire fort ça peut monter jusqu'à 2 ou 3 mg par cigarette! Ça change la dose du patch! Il est possible de poser jusqu’à 4 patchs de 21 mg chez les gros fumeurs ! 

Donc partez d'autant de mg de nicotine dans les patchs que de cigarettes, puis augmentez  ou diminuez les doses par palier de 7 mg,  et montez ou diminuez jusqu’à vous sentir bien, sans manque, mais sans être sur-dosée non plus.

Vous pouvez aussi associer les gommes ou le spray avec les patchs, cela permet d'adapter précisément la dose de nicotine à vos besoins et à vos journées qui sont toutes différentes.

Et pour finir, oui, la constipation peut faire partie des inconvénients de l'arrêt, car la nicotine de la fumée de cigarette a la capacité d'augmenter sensiblement les mouvements des muscles involontaires des intestins. Votre corps doit donc se réhabituer à fonctionner sans ce petit coup de pouce.

Aidez-le en buvant 1.5 l d'eau par jour, éventuellement de l'eau riche en magnésium, mangez des fibres, des pruneaux, de la gelée de coing, marchez.

Vous retrouverez vite un transit normal. Dans le cas contraire, pensez à aller voir votre médecin traitant, il est le mieux placé pour vous conseiller. 

Pour vous aider vous pouvez télécharger le guide pratique j'arrête de fumer, et faire le test "ma dépendance physique au tabac"

Très bon arrêt à vous!

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Le #MoisSansTabac revient en novembre !

Pour commander votre kit, inscrivez-vous en cliquant ici.

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques