En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 09 juillet 2015 par laure

Thème : Dépendance

Votre question

extra-systoles ventriculaires et supra ventriculaires

Bonjour, J'ai fumé pendant 25 ans un petit moins d'un paquet par jour. Il y a deux ans j'ai consulté un tabacologue, mais n'ai pas arrêté de fumer aussitôt. Depuis le mois de février dernier, cependant, j'ai diminué ma consommation d'environ la moitié. Vers le mois de mai, j'ai commencé à ressentir des palpitations très fortes, avec certaines cigarettes dans la journée. J'ai arrêté complètement de fumer depuis maintenant 34 jours. Les palpitations n'ont pas cessé et le cardiologue consulté n'en connaît pas les causes. Question: les dégâts provoqués sur le coeur sont-ils réversibles pour certains, et si oui, lesquels et au bout de combien de temps puis-je espérer ne plus ressentir ces troubles. J'ajoute que je me sens extrêmement déprimée. Merci de votre écoute et de votre patience avec nos plaintes.

Notre réponse

Bonjour,

Tout d'abord, félicitations pour arrêt!

Les palpitations peuvent-être dues à un surdosage en nicotine si vous utilisez des substituts nicotiniques comme les patchs par exemple.

Si vous avez arrêté sans substituts, vous faites peut-être des crises d'angoisse liées à votre arrêt qui déclenche des palpitations.

Voici un petit exercice de respiration, à mettre en place quand vous sentez angoissé ou que les palpitations apparaissent : vous fermez les yeux avec les mains sur le ventre, assis, debout ou allongez comme vous préférez, et vous allez inspirez par le nez en gonflant le ventre, et expirez par la bouche en rentrant le ventre. Votre respiration doit devenir de plus en plus lente et profonde au fur et à mesure de l'exercice, mais il faut que ça reste naturel.

Faites-le le temps que vous en ressentez le besoin, et autant de fois que vous le souhaitez ! Cet exercice va permettre de vous apaiser et de faire diminuer votre fréquence cardiaque.

Se sentir déprimée, peut-être un effet indésirable à l'arrêt, n'hésitez pas à aller voir votre médecin traitant pour lui en parler.

En tout cas sachez que l'arrêt du tabac est à 100 % bénéfique pour votre système cardiaque, que certains effets sont immédiats, et que d'autres mettront plusieurs années à revenir. 

N'hésitez pas à aller voir notre site internet www.tabac-info-service.fr, et vous y trouverez des témoignages, et différentes rubriques pour vous aider et vous conseillez, avec notamment Difficultés et solutions , ou pour tout savoir sur les bénéfices à l'arrêt : http:/www.tabac-info-service.fr/Le-tabac-et-moi/Ce-que-l-arret-va-m-apporter

Vous pouvez également appeler gratuitement au 39 89 un tabacologue de Tabac info service, si vous souhaitez de l'aide ou un soutien dans votre démarche.

Accrochez-vous, vous êtes sur le bon chemin ! Et surtout dites-vous que ça vaut le coup de tenir, qu'il s'agit que de difficultés passagères !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques