En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 14 février 2015 par Matthias

Thème : Cigarette électronique

Votre question

pourquoi ne pas considerer la cigarette électronique comme un mode d arret du tabac ?

Ayant essayé d arrêter à plusieurs reprises avec différentes méthodes sans succès mais avec des effets secondaires notoires je me pose la question du dénigrement de la cigarette électronique comme méthode d arrêt du tabac. En effet les patchs mon brûlé la peau à chaque endroits de pose et je n ai pas dormi pendant 15 jours ! Les substituts à mâcher ou sucer sont à l origine de brûlure et irritation de l estomac de la gorge et de la bouche et plutôt très chimiques et je n'ai toujours pas réussi ! Alors la cigarette électronique m à permis de M arrêter du jour au lendemain sans effet de santé et d irritation je l utilise depuis un an avec un taux variant maintenant entre 1.5 mg/ml et 0 mg/ ml de nicotine avec de la glycérine végétale et arôme et cela fonctionne des études on déjà été menée dans ce sens et confirment mon ressenti

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt du tabac.

La cigarette électronique est un produit industriel, dont on ne connaît pas encore la toxicité à moyen et long terme. Ce n’est pas un médicament ni un moyen validé scientifiquement pour l’arrêt du tabac.

Au niveau physique, on manque encore d'éléments pour connaître les éventuels effets nocifs de l'utilisation de la cigarette électronique et des produits chimiques qui sont contenus dans les liquides et qui, une fois chauffés peuvent dégager des substances toxiques.

On sait cependant que l'utilisation de la cigarette électronique peut entraîner une dépendance, à la fois comportementale, liée au geste, et physique, du fait que l'on continue à apporter rapidement de la nicotine aux récepteurs cérébraux par le biais de l'inhalation.

En effet, la nicotine inhalée monte très vite au cerveau, sous la forme d'un pic brutal qui stimule les récepteurs, ce qui entretient la dépendance. D'autre part, avec la cigarette électronique on garde les mêmes habitudes de consommation, voire on en recrée de nouvelles dans le sens où actuellement elle peut être utilisée dans les lieux publics.

Cette utilisation peut donc entraîner une dépendance et il peut être difficile de se passer de la cigarette électronique à long terme, alors qu'elle peut entraîner des effets nocifs chez certaines personnes (toux, maux de tête, irritations de la gorge notamment) et qu'on redoute une nocivité liée à l’exposition à certains produits comme les arômes ou les excipients utilisés.

Pour ces raisons, la cigarette électronique n'est pas aujourd'hui considérée parla Haute Autorité de Santé comme un outil efficace dans l'arrêt du tabac.

Néanmoins, la cigarette électronique reste a priori moins dangereuse que le tabac.

Bonne continuation.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques