Questions / Réponses

Vous vous posez des questions sur l'arrêt, sur les traitements existants, les méthodes pour y arriver, ... ? Dans cette rubrique, Tabac info service répond aux questions les plus fréquemment posées et vous donne les clés pour mieux appréhender votre démarche d'arrêt du tabac.

Votre question

ANGOISSES ET MANQUE

Bonjour à tous et à toutes !
Grande fumeuse depuis 10-11 ans, je me décide enfin à arrêter et définitivement, je l'espère.
J'ai déjà essayé mais sans réelle conviction, avec une séance d'hypnose et des patchs.
Ces moyens d'accompagnement se sont soldés par des échecs, et ce, dès le premier jour de tentative d'arrêt.
Aujourd'hui, je réessaye.
Pour le moment, ça se tient bien mais je ressens des moments de manque.
J'étais habituée à prendre une pause le matin et l'après-midi au travail pour savourer ma cigarette au grand air. Maintenant, je ne sais pas que faire si je m'octroie un break. Je ne bois pas de café etc...
Je ne voyais dans l’intérêt de prendre une pause que le fait d'assouvir à ses manques de nicotine.
Aussi, je suis une personne anxieuse de nature et je sors très très régulièrement le week-end entre amis (fumeurs pour la plupart !)
J'ai vraiment peur de recraquer en soirée justement en étant entourée de fumeurs.
J'ai une autre angoisse qui me parasite aussi : Je suis une personne en surpoids et j'ai peur de continuer à grossir pendant et après l'arrêt du tabac. J'hésite même à me remettre à fumer le temps de trouver une solution stable et durable pour la résolution de mes problèmes de poids.
D'avance, je vous remercie de votre aide !

Notre réponse

Bonjour,

Toutes nos félicitations pour votre démarche d'arrêt du tabac.

Il y a une solution à chaque situation et la bonne solution, n'est JAMAIS la cigarette.

L’arrêt du tabac est un réapprentissage à la vie sans tabac et en toutes circonstances.

Tout d'abord, sachez que pour s'arrêter dans de bonnes conditions il faut :

- Être volontaire et motivé.

- Faire le bilan du tabagisme afin de déterminer le traitement validé, adapté à ses besoins. Le dosage du traitement de substitution nicotinique doit être correctement adapté à vos besoins. L'hypnose peut être un plus mais ce n'est pas le traitement de la dépendance physique à la nicotine.

- Mettre en place des stratégies comportementales pour changer ses habitudes et éviter les envies réflexes.

- Mettre en place des compensations dans le domaine du plaisir (profiter de l'argent du tabac pour prendre soin de soi, se détendre, faire du sport, avoir des loisirs...) ceci afin d’éviter la frustration et les compensations "placard-frigo'.

- Bénéficier du soutien et de l'accompagnement d'un professionnel de santé.

En ce qui concerne le poids : mangez équilibré et augmentez votre activité physique : mangerbouger, ainsi vous ne grossirez pas.

En ce qui concerne la gestion du stress, faites l'apprentissage de techniques de relaxation, de respiration. De nombreux exercices sont en accès libre sur internet.

En soirée, évitez ou limitez votre consommation d'alcool afin de ne pas perdre le contrôle. Prévenez vos amis que vous êtes en arrêt du tabac afin qu'ils ne vous proposent pas une cigarette. Munissez-vous de substituts nicotiniques oraux à rajouter au patch, pour gérer les moments sensibles.

Contactez gratuitement un tabacologue de Tabac Info Service en appelant le 39 89. Il fera le bilan de votre tabagisme, vous donnera des conseils personnalisés et vous proposera un suivi.

Vous trouverez également sur cette page de précieux conseils : j'arrête de fumer.

L'arrêt du tabac est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à sa santé : Les bienfaits pour ma santé et à ses finances...

Vous avez pris la bonne décision, bravo !

Je me fais accompagner