Questions / Réponses

Vous vous posez des questions sur l'arrêt, sur les traitements existants, les méthodes pour y arriver, ... ? Dans cette rubrique, Tabac info service répond aux questions les plus fréquemment posées et vous donne les clés pour mieux appréhender votre démarche d'arrêt du tabac.

Votre question

Stress

Bonjour
Je suis étudiante en droit et je fume depuis 3 ans , je pensais gérer mon stress de cette manière mais c’est faux. Comment gérer ce stress ou cette angoisse d’une manière plus Seine ?
Bien à vous

Notre réponse

Bonjour,

Merci pour votre question, vous réfléchissez sérieusement à l'arrêt du tabac et vous avez l'air d'être bien décidée à en finir !

Votre corps et votre cerveau ont pris l'habitude de gérer votre stress avec les cigarettes. Or la nicotine contenue dans les cigarettes est un excitant psycho-actif, elle n'est donc pas censée "détendre"... Car c'est la dépendance physique qui entretient ce stress, c'est un cercle vicieux.

Ce stress faisant parti des symptômes physiques du manque de nicotine, sachez qu'ils sont transitoires mais ils peuvent durer jusqu'à 2 ou 3 mois.

Voici quelques conseils de base pour vous aider à passer ce cap et rester calme pendant votre arrêt :

  • Mettre en place une substitution nicotinique correspondant à votre degré de dépendance physique (patchs, gommes, comprimés, inhaleur, spray...). Cette substitution sera une aide pour ne pas ressentir ce manque physique qui peut être très désagréable, et pourrait vous rendre tendue au début de l'arrêt.
  • Pratiquer une activité physique tous les jours (marche à pied, vélo, escaliers...) voire même une activité sportive que vous aimez. Les endorphines sécrétées après l'effort vont vous apporter une sensation de bien-être et gérera beaucoup mieux votre stress sur le long terme qu'une cigarette !
  • Avoir un bon rythme et sommeil de qualité.
  • Faire un exercice de relaxation chaque jour (exercices de respirations, cohérence cardiaque etc...), ainsi que des activités plaisantes (musique, cuisine, jardinage etc...). Vous devez apprendre à avoir un nouveau réflexe comportemental face à une situation stressante, et plus vous anticiperez plus ce sera facilement de changer votre comportement.

Si malgré cela le stress perdure et vous bloque, vous pouvez aussi consulter un professionnel de santé pour une prise en charge spécifique.

Afin d'évaluer votre niveau de dépendance nicotinique et vous conseiller le traitement le mieux adapté à vos symptômes, vous pouvez consulter un professionnel de santé (médecin, pharmacien, etc.) ou un tabacologue proche de chez vous.

Vous pouvez également contacter gratuitement un(e) tabacologue de Tabac Info Service au 39 89. Nous proposons un bilan de 30 min pour faire le point sur votre situation, puis un suivi de plusieurs appels pour vous aider à tenir vos objectifs et répondre à toutes vos questions.

Bonne continuation dans votre démarche !

Je me fais accompagner