Témoignages

Vous êtes fumeurs, ex-fumeurs, futurs ex-fumeurs, proches de fumeurs… votre histoire nous intéresse ! Racontez-nous vos craintes, vos victoires, vos fiertés ou vos difficultés. Votre témoignage est précieux pour tous ceux qui arrêtent de fumer, alors merci à vous.

  • J'ai commencé à fumer à 18 ans, passant presque immédiatement à 1 paquet par jour. Étudiante, lorsque je manquais d'argent en fin de mois, je préférais m'acheter mes clopes que de la nourriture... Je pensais que les cigarettes m'aidaient à gerer le stress, je ne pouvais pas m'en passer. J'ai connu de nombreuses fois la panique du dimanche soir sans cigarette, à parcourir les rues à la recherche d'un tabac ouvert.
    J'ai arrêté de nombreuses fois. 1 jour, 1 semaine, 1 mois.... Je rechutais à chaque fois, je prenais ça à l'époque pour un échec, je me suis rendue compte plus tard que toutes ces tentatives ont permis mon arret réussi des années plus tard.
    A 28 ans, j'ai arrêté pour de bon. Enfin pendant 4 ans. Au bout de 2 ans j'ai juste pris une cigarette à une copine pendant les vacances. Une autre 1 an plus tard. Puis 6 mois, 3 mois.... jusqu'à m'apercevoir que je ne pouvais de nouveau plus m'en passer!
    Apres 4 ans de reprise à 15 cigarettes par jour, je voulais de nouveau arrêter. Cette fois, cela a été la bonne. L'arrêt fût étonnamment facile, grâce à toutes mes précédentes expériences. Cette fois je savais que je ne devais plus en toucher une seule. Et que ce n'étais pas la cigarette qui m'empêchait de stresser, que ce n'était pas un vrai plaisir, seulement une dépendance. Depuis plus de 10 maintenant, je n'ai plus jamais envie d'une cigarette!
    Courage à vous !

    Stéphanie, 46 ans

    Non fumeuse depuis 10 ans

  • Atteint de la maladie de Crohn depuis mes 11 ans, j'ai été averti bien trop tard de la non compatibilité des deux ...
    Première cigarette a 13 ans
    Fumeur régulier à 14 ans
    Environ 1 paquet par jour à 16 ans
    A côté de ça, la santé qui dérail de jours en jours.
    Suite a une grosse crise lié à ma maladie à 19 ans j'ai arrêté pendant 4 mois sans réelle motivation
    J'ai réellement arrêté a l'aube de mes 22ans la veille de mon passage sur le billard pour me coupé un morceau d'intestin et de colon.
    L'envie est toujours présent de temps en temps mais la motivation est plus forte.

    Alexandre, 23 ans

    Non fumeur depuis 11 mois

  • Bonjour,

    Je tiens juste à partager les bienfaits que l'arrêt du tabac m'a apporté.
    Cela va faire 1 an le 9 mai 2022 que j'ai arrêté de fumer.

    Après avoir fumé facilement des dizaines de cigarettes par jour, j'ai commencé par diminuer les quantités jour par jour, pour arriver à 1 cigarette par jour (je la fumais la nuit) puis j'ai supprimé cette dernière.

    Je me sens moins fatiguée, plus heureuse, plus sereine, meilleur odorat, meilleur appétit, joie de vivre, économies radicales du portefeuille monnaie.

    Après les 3 premières semaines d'arrêt j'avais eu une angine blanche, signe que mon corps recommençait à fonctionner correctement.

    Sportive modérée, lorsque je pratiquais le tapis de course, un tas de gouttelettes se formaient, signe que le corps était en manque de nicotine, puis des glaires sans arrêt mais pour la bonne cause.

    On a plus cette haleine hideuse. Plus de sensation d'être accro, de devoir fumer pour me sentir bien. Je pensais que la cigarette me déstressait or c'est maintenant depuis presque 1 an, que je ressens une réelle joie de vivre.

    Felicidad, 31 ans

    Non fumeuse depuis 11 mois

  • coucou, j’ai commencé à fumer à mes 15 ans au début petite consommation et avec le temps j’augmentais ma consommation, souvent j’avais envie d’arrêter de fumer ma seule motivation était l’argent et non la santé.. sauf que depuis 3 semaines je suis très malade et la semaine dernière j’ai contracté la mononucléose qui m’a mis dans le mal et cela a été le déclic pour moi d’arrêter! en espérant que je vais réussir à tenir mon objectif.. ne plus rallumer une clope. Je pense qu’avec la détermination et un déclic on peut tous y réussir  :)

    victoria, 20 ans

    Non fumeuse depuis 4 jours

  • Je fumais depuis l'âge de 13 ans avec une copine, la bêtise mais à cet âge on est invincible, je me souviens c'était des pêche abricot. Bon, comme mes parents n'étaient pas au courant et surtout anti-tabac, je fumais en cachette donc très peu,et avec le temps je fumais un peu plus. Autour de 5 par jour, mais 1, 2 ou 10 c'est toujours trop !!
    Viens ensuite l'âge d'être maman ou j'ai toujours arrêté de fumer pendant mes grossesses. Mais je reprenais bêtement après. Par contre je fumais 3 à 4 cigatettes par jour et jamais le matin. Mais dans un coin de ma tête j'avais toujours cette petite voix qui me disait "je vais avoir 40 ans arrête, je veux profiter à fond de mes enfants et pas mourir d'un cancer lié au tabac et le regretter sur mon lit d'hôpital.
    Depuis 1 an je m'étais fixé pas plus de 3 cigarettes, et ça me suffisait amplement. Alors pourquoi tu n'arrêtes pas de suite ?! .. Et là arrive le jour de l'anniversaire de mon fils, je lui dit j'arrête !!! Et depuis je n'ai plus touché une cigarette je me sens mieux, moins angoissé car oui la cigarette stresse ! Je suis fière de moi et de voir les gens qui fument autour de moi, l'odeur me dégoûte, je me dit même mais ça pue ! comment j'ai pu aspirer ça toutes ses années et sentir le tabac. Beurk !
    Plus jamais, je ne toucherai à cette m... C'est terminé !
    La vie sans tabac est une autre vie !!

    Marjo, 41 ans

    Non fumeuse depuis 3 mois

  • J'ai arrêté de fumer le 2 novembre dernier motivée par le mois sans tabac !
    Cela faisait un moment que j'y pensais. Je parlais régulièrement avec la tabacologue de l'hôpital et tout d'un coup, j'ai eu le déclic.
    J'ai fait la liste de tous les inconvénients de l'addiction au tabac et de tous les bienfaits si j'arrêtais.
    Ma psychiatre qui me suit pour la bipolarité m'avait expliquait que le tabac et l'alcool réduisent l'efficacité des traitements. J'ai arrêté l'alcool lors d'un séjour en clinique psychiatrique en 2020 et je tiens le coup.
    J'ai visualisé mes poumons comme un cendrier. La tabacologue m'a dit que mes poumons sont irrémédiablement goudronnés mais que mon organisme récupérerait certaines fonctions.
    J'ai la maladie de Bouveret qui provoque des épisodes de tachycardie paroxystique à 200 bpm avec intervention des urgentistes alors c'est plutôt bien d'avoir arrêté de fumer.
    Ensuite, j'ai décidé avec la tabacologue d'utiliser des patchs et des pastilles nicotinées.
    Au début, comme je fumais un paquet par jour, je mettais des patchs à 14mg mais j'avais des nausées et je souffrais d'insomnie où je faisais des cauchemars alors on a réduit la dose de moitié et ça va mieux.
    Depuis presqu'un mois, j'ai économisé 205 EUR d'après l'application Tabac info service ! Je me suis fait plaisir en m'achetant du parfum et des jolis vêtements.
    Au début, je pensais souvent à m'allumer une clope car toutes les occasions étaient bonnes avant, café-clope, fin de repas-clope, voiture-clope, travail-récompense-clope, teraasede café-amis-clopes, plaisir-clope, stress-clope, tristesse-clope, relaxation-télé-clope, discussion au téléphone-clope, promenade-clope, bref après une vie à fumer, je retrouve ma liberté. J'ai vaincu la dépendance ce qui représente un vrai défi lorsqu'on souffre de maladie mentale, en particulier la bipolarité qui engendre de grandes souffrances.
    J'ai entamé la phase sénior de ma vie et j'aurais aimé avoir tenu le coup chaque fois que j'ai arrêté de fumer au cours de ma vie mais il y avait toujours quelque chose qui me faisait replonger, deuils, et autres circonstances malheureuses. Mais bon, c'est compliqué. J'ai eu des périodes d'arrêt qui ne dépassaient pas les cinq ans. C'est déjà pas mal !
    Si j'ai un conseil à donner à des gens qui n'arrivent pas à arrêter, c'est de vous faire accompagner par un tabacologue. C'est le secret de ma réussite cette fois !
    Bon courage à vous !
    Que la force soit avec vous !

    Marie, 62 ans

    Non fumeuse depuis 25 jours

Exprimez-vous !

Et faites partager aux autres votre expérience en postant votre propre témoignage: vous pourrez y parler des leçons tirées de cette expérience, des difficultés que vous avez pu rencontrer, de vos doutes, des moyens qui vous ont aidé, bref de tout ce qui a compté pour vous!