Témoignages

Vous êtes fumeurs, ex-fumeurs, futurs ex-fumeurs, proches de fumeurs… votre histoire nous intéresse ! Racontez-nous vos craintes, vos victoires, vos fiertés ou vos difficultés. Votre témoignage est précieux pour tous ceux qui arrêtent de fumer, alors merci à vous.

  • Bonjours 
    Depuis longtemps je me dit que je dois arrêter de fumer. Mais malheureusement j’ai jamais 
    Sauter le pas et de prendre cette décision le 11/05/2022 . Du coup aujourd’hui je me trouve au chu de dijon service Addictologie . Depuis
    3 semaines 0 cigarettes qu’avec l’aide des pastilles 1,5 mg
    Et je travaille beaucoup sur moi même  les inconvénients et les avantages. 
    J’espère arriver  arrêter cette merde

    Abdessalem, 59 ans

    Non fumeur depuis 19 jours

  • J'ai commencé à fumer à l'âge de 14 ans. Le contexte familial compliqué a fait que je me suis enfermé dans ce vice.
    J'ai beaucoup fumé, trop fumé : 2 paquets par jours en moyenne.

    Il y a 2 ans maintenant ,je soufffrais de douleurs dorsales chrononiques avec une forte toux. On m'annonce alors un emphyème pulmononaire.

    Mes premiers jours d'arrêt ont été terribles .J allais jusqu'à pleurer quand je passais devant un tabac.Je savais cependant que l'arrêt était la seule solution.

    Je m'accroche encore .Souvent j'ai envie de refumer mais je me dis que la vie est belle et qu'elle vaut la peine, pour soit comme pour ses proches.

    Je ne suis pas encore sevré mais je m'accroche avec mes substituts nicotiniques.

    Si vous prenez la décision d'arrêter c'est la bonne mais si vous êtes gros fumeurs faites vous aider. C'est quasiment impossible seul.

    Un grand merci à tabac info service que j'ai pu contacter et que je contacte encore lorsque je me sens vasciller.

    Jonathan, 40 ans

    Non fumeur depuis 1 an

  • Cela fait 24 ans que je fume, j'ai commencé très tôt car dans les années 90, nous avions les paquets de 10 et c'était encore cool! J'ai tenté plusieurs fois d'arrêter (2 semaines, 40 jours...) des petites victoires, mais pas encore gagner la guerre. Mon problème ? L'addiction psychologique : j'adore fumer. Du coup, épisodes dépressifs à répétition, que je n'ai pas réussi à surmonter. Tout le monde parle de la volonté, elle est certainement efficace au début, pour certains , mais pas suffisante sur le long terme pour d'autres. Cette fois pour moi c'est différent j'ai décidé de me faire aider, d'assumer que toute seule je n'y arriverai pas.. je prends des compléments alimentaires sur conseil de ma psy contre la surcharge émotionelle et je vais mieux !
    Je sais que le combat est loin d'être gagné, mais je suis à 12 jours sans cigarette et je me sens (presque) bien. N'hésitez pas à demander de l'aide si besoin,la cigarette est une saloperie et vous avez le droit de mal vivre cet arrêt, ne culpabilisez pas...gardez à l'esprit que c'est pour votre bien et que cela peut être long, chaque jour est une victoire ✌. Courage!!

    Mélanie, 37 ans

    Non fumeuse depuis 12 jours

  • J ai commencé à fumer l année du bac pour " décompresser" avec les copines et au fil du temps c est devenu indispensable...en état de stress, angoissée , pour me détendre, suite à une grosse colère, il me fallait une cigarette. J ai tenté longtemps et après maintes tentatives un jour, mon fils m a surpris en train de fumer et m a dit qu il ne voulait pas que je meurs...depuis pas une cigarette...et je me sens beaucoup mieux. La cigarette un faux ami...

    Lilie, 43 ans

    Non fumeuse depuis 2 mois

  • Fumeuse depuis presque 30 ans à raison de deux paquets par jour, j'ai eu très peur cet été suite à des problèmes de santé divers qui m'ont mené à faire une radio des poumons qui n'a heureusement rien révélé. Suite à ce souci, j'ai commencé à réfléchir à comment m'arrêter et dans un premier temps, j'ai lu le fameux livre sur l'arrêt du tabac. Même si je ne suis pas d'accord avec l'idée que "tout est dans la tête ", j'avais posé la première pierre à mon envie d'arrêter. Quand jallais chercher mes cigarettes, je rencontrais souvent un voisin qui prenait son café, un ex gros fumeur avec lequel je parlais beaucoup de ses séances d'hypnose grâce auxquelles il avait arrêté de fumer . Mine de rien, je m'informais. Le déclic prenait corps. Je m'étais promis d'arrêter de fumer après la rentrée des classes (je suis prof) et ai fait les choses sans me bousculer. Le 31 octobre à 18h15, j'ai écrasé ma dernière cigarette en lui disant "tu as été là dans les bons moments et les moins bons mais je te dis "adieu je n'ai plus besoin de toi!' J'ai rangé tous mes cendriers, mis mes briquets dans un tiroir et j'avais anticipé l'achat d'une cigarette électronique trois jours avant cette date. Dans la soirée du 31, j'ai commencé à vapoter et ai contacté Tabac info service. Une tabacologue m'a conseillé d'y ajouter un patch de 21 mg, ça tombait bien car j'avais parlé l'été précédent de mon envie d'arrêter. Ça n'a pas été facile au niveau de divers symptômes propres à l'arrêt mais le plus important au bout de deux mois et demi, je n'ai pas racheté de cigarette et ne fumer plus. Pendant le mois sans tabac une tabacologue m'a bien suivie et encouragée. Je pense que sans ce suivi j'aurais peut-être repris.
    2 mois et demi : encore fragile...mais je continue.
    Affaire à suivre donc...

    Nathalie, 46 ans

    Non fumeuse depuis 2 mois

  • Heureuse... Une semaine sans tabac... En route pour la liberté...

    Mireille, 72 ans

    Non fumeuse depuis 8 jours

Exprimez-vous !

Et faites partager aux autres votre expérience en postant votre propre témoignage: vous pourrez y parler des leçons tirées de cette expérience, des difficultés que vous avez pu rencontrer, de vos doutes, des moyens qui vous ont aidé, bref de tout ce qui a compté pour vous!