Témoignages

Vous êtes fumeurs, ex-fumeurs, futurs ex-fumeurs, proches de fumeurs… votre histoire nous intéresse ! Racontez-nous vos craintes, vos victoires, vos fiertés ou vos difficultés. Votre témoignage est précieux pour tous ceux qui arrêtent de fumer, alors merci à vous.

  • Bonjour,
    Quatre jours sans fumer, et je sens qu'une vie sans le tabac est possible.
    Suite à des problèmes de santé psychiques, j'ai commencé il y a 20 ans.
    Aujourd'hui, ces problèmes psychiques sont moins lourds, et j'ai refait un arrêt du tabac. Je suis aidée par un médecin généraliste, à qui j'ai demandé clairement de m'accompagner, et qui me prescrit des patchs à mettre par 2, car je fumais beaucoup.
    Comme j'ai lu sur votre site qu'une pulsion à fumer ne durait pas plus de 2 ou 3 minutes, à chaque fois que j'ai une envie (et que j'ai l'image des cigarettes dans ma tête), je me place devant un réveil pendant trois minutes pendant lesquelles je me répète les raisons d'arrêter cette addiction. Ou alors je prends une pastille à la nicotine.
    Parallèlement, pour me détoxifier, je prends du charbon actif.
    Et je me sens de mieux en mieux.
    J'ai l'application tabac info service, qui calcule pour moi le temps passé dans l'abstinence et les économies. Je tiens un journal sur mon smartphone, qui m'aide beaucoup.
    Je vous souhaite de réaliser cette aventure de l'arrêt du tabac. Il faut un peu de courage, mais aussi beaucoup de bon sens et de l'aide.

    Joséphine, 46 ans

    Non fumeuse depuis 3 jours

  • Bonjour,
    Fumeuse depuis 20 ans, je suis allée jusqu'à 2 à 3 paquets de 20 brunes par jour.
    J'ai déjà arrêté net avec des patchs, mais je n'ai pas dépassé un an d'abstinence. Je supporte mal les patchs, qui sont de plus contraignants à mettre.
    Alors je teste une autre méthode, qui me semble plus douce et plus naturelle : alterner cigarettes et pastilles à la nicotine (j'ai choisi des petites pastilles qui fondent vite ). Et là, je sens que je suis bien partie. J'arrive à prendre du recul avec mon addiction. Et concrètement, j'achète moins souvent du tabac.
    Mon objectif : me passer progressivement du tabac, quitte à consommer encore des pastilles.
    Le nuage de fumée toxique s'estompe...

    Joséphine, 46 ans

    Non fumeuse depuis 6 jours

  • Bonjour.
    J’ai commencé à fumer dès l’âge de 13 ans. Pas par envie mais si je faisais pas comme les autres, j’étais un nul !
    Cela a commencé par une clope par ci, par là. Vers 22/24 ans, j’étais rendu au parquet par jour et cela jusqu’à mes 50 ans de l’année dernière :-(
    Par contre, pendant toutes ces années de fumage, j’ai arrêté 3 fois dont une 2,5 ans. Les aléas de la vie ont fait que j’ai craqué !
    La cigarette est sournoise… c’est une fausse amie ! On aime fumer ! Mais combien de bonnes sur toutes celles grillées ?
    Bref, je ne me supportais plus à me lever le matin et c’était verre d’eau/clope.
    Et surtout, c’est que j’ai fait une phlébite il y a plus de 10 ans et deux ans après une double embolie pulmonaire (je crachais du sang). Mais cela ne m’a pas empêché de continuer encore… mais c’est fini depuis maintenant 1 mois et une semaine ! C’est dur mais quelle libération et je sais qu’au fil du temps, tout cela va s’estomper et disparaître :-)
    Je passe par un protocole nicotinique patch et cela marche bien malgré parfois des petits moments un peu… dur. Mais ça va aller.
    Juste pour info, il ne faut pas hésiter à mettre deux patchs si vous êtes d’anciens gros fumeurs car on ne se défait pas de la nicotine comme cela… enfin pour moi. Je préfère encore avoir de la nicotine dans le sang pendant un certain temps et après plus du tout, que de continuer à fumer un combustible qui tue.
    Voilà mon témoignage. Bon courage à tous. C’est possible, totalement possible.
    Raphaël, Nantes (44).

    Raphaël, 50 ans

    Non fumeur depuis 1 mois

  • On m'a détecté par hasard un anévrisme de l'aorte important et on m'a opéré le 10 octobre 2021. Je devais arrêter de fumer si je voulais espérer prolonger un peu mon existence. Deux paquets par jour depuis 40 ans, je pensais que cela allait être très difficile. J'ai donc cessé de fumer un matin... Dur après le café du matin et du midi, très dur. Le lendemain je décidai donc de tricher un peu en fumant une cigarette juste pour apaiser ce besoin de fumer. Après 3 bouffées l'envie se calme et j'éteins la cigarette entamée. Après le café de midi, idem, je finis la cigarette du matin. Au bout d'une dizaine de jours j'ai donc décidé de stopper aussi cette cigarette. Cela fera 8 mois le 10 juin, aujourd'hui je me sens libéré, je ne fumerai plus, et ce n'est pas un luxe, car j'ai eu dans la foulée un polype dans la vessie, opéré puis 8 semaines de chimiothérapie, 3 stents dans les coronaires, et opéré de la jambe pour déboucher des artères. Tout cela " grâce " au tabac... Si vous saviez ce que je regrette de ne pas avoir essayé d'arrêter de fumer plus tôt. Si mon témoignage peut servir.

    François, 63 ans

    Non fumeur depuis 19 jours

  • Bonjour je m appelle aurelue 41 ans je suis atteinte d une myopathie avec évolution ma méthode a été les patch avec la motivations mon papa qui est parti en 2020 a chaque fois que ça va pa ou que l envie de fumer dans la tête la pensée de mon papa m empeche de fumer j ai des problème de respiration est le médecin ma dit d arreter pour vire plus longtemp et jaujourd hui je regrette pas mon choix j ai quand besoin de clope electronique car mon entourage fume et ne tient pas compte deux courage qu il ma fallu donc ça m aide ausdi

    Aurelie, 40 ans

    Non fumeuse depuis 1 an

  • Voilà, je n'ai pas touché à une cigarette depuis le 02/04/22. Je ne suis pas à mon premier essaie. Grosse fumeuse depuis lage5de 16 ans J'ai des patchs et je tiens, quand j'y pense je revoie une émission sur les addictions où une personne disait je n'ai plus le contrôle c'est la cigarette ou l'alcool et bien d'autres addictions qui contrôle ma vie. Donc maintenant quand c'est plus dur je me dis là c'est moi qui contrôle est ça motive et une chose aussi, je ne veux pas que cela devienne le sujet de conversation avec les proches.,j'ai arrêté voilà je veux y arriver mais je ne veux pas me mettre de pression.

    Isabelle, 58 ans

    Non fumeuse depuis 1 mois

Exprimez-vous !

Et faites partager aux autres votre expérience en postant votre propre témoignage: vous pourrez y parler des leçons tirées de cette expérience, des difficultés que vous avez pu rencontrer, de vos doutes, des moyens qui vous ont aidé, bref de tout ce qui a compté pour vous!