En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Espace pro
Rechercher

  1.  Qu'est-ce que le tabagisme passif ?

Le tabagisme passif consiste à inhaler, de manière involontaire la fumée dégagée par un ou plusieurs fumeurs.

Retour en haut de page 

  2.  Pourquoi le tabagisme passif est-il toxique ?

La fumée de tabac contient plus de 4000 substances chimiques parmi lesquelles la nicotine, des irritants, des produits toxiques (monoxyde de carbone…) et plus de 50 cancérogènes (substances qui peuvent provoquer ou favoriser l’apparition de cancer). La fumée est extrêmement nocive pour le fumeur mais elle l’est également pour le non-fumeur.
Le fumeur passif respire la fumée répandue dans l’atmosphère. Cette fumée provient du courant qui s’échappe directement d’une cigarette, d’une pipe ou d’un cigare. Or le courant secondaire de cigarette est plus toxique que la fumée inhalée directement par le fumeur.
Selon l’Académie de Médecine, la fumée de tabac constitue « la source la plus dangereuse de pollution de l’air domestique, en raison de sa concentration élevée en produits toxiques mais aussi parce que l’on y est exposé à tout âge et pendant des périodes beaucoup plus longues que celles où l’on subit une pollution atmosphérique extérieure ».

Retour en haut de page 

  3.  Quels sont les risques du tabagisme passif ?

Au-delà de la gêne occasionnée, le tabagisme passif aggrave des pathologies existantes et en crée de nouvelles. Les risques demeurent certes moins importants que chez le fumeur actif, mais les conséquences pour la santé sont réelles. Ces risques augmentent avec la durée et l’intensité de l’exposition. En France, on estime même que quelques milliers de non-fumeurs meurent prématurément chaque année de maladies provoquées par le tabagisme passif.
 

Effets sur le fœtus
En cas de tabagisme actif de la femme enceinte :
- Augmentation du risque de fausse couche, de grossesse extra-utérine et d’accouchement prématuré
- Retard sur le développement du fœtus
- Plus petit poids du bébé à la naissance

En cas de tabagisme passif subi par la femme enceinte :
- Le tabagisme passif subi par les femmes enceintes non-fumeuses dont le conjoint fume a un effet mesurable sur l’enfant, bien que moins important.
 

Effets sur le jeune enfant
Fumer en présence d’un enfant entraîne :
- Une irritation des yeux, du nez et de la gorge
- Une fréquence accrue des rhinopharyngites et des otites
- Un plus grand risque de crises d’asthme et d’infections respiratoires telles que la pneumonie et la bronchite
- Une faible mais significative diminution du développement du poumon
- Une augmentation des risques de mort subite chez le nourrisson
 

Effets sur l’adulte
- Cancer des sinus de la face : le tabagisme passif fait plus que doubler ce risque
- Accidents vasculaires cérébraux : le tabagisme passif altère les parois des artères et double le risque d’accident vasculaire cérébral.
- Cancer du poumon : le risque de développer un cancer du poumon chez un non-fumeur est augmenté de 25% si son conjoint fume
- Accidents cardiaques : l’exposition à la fumée de cigarette augmente de 50% le risque d’avoir une crise cardiaque.

Retour en haut de page