En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 25 novembre 2018 par Sarah

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

1 an après

Bonjour, j'ai arrêté de fumer grâce à l'hypnose le 27 octobre 2017, je viens de passer une année compliquée, pleines de crises d'angoisses incontrôlées, je suis excessivement empathique( du negatif) j'apprehende tout, et c mon corps qui réagit : frissons, tremblements, maux d'estomac, manque de souffle, oppression, perte d'appétit.... La 1ere crise est survenue 2 mois après l'arrêt, puis une par semaine, puis chaque soir, puis 2 à 3 fois par jours, n'importe ou n'importe quand... Est ce lié à l'arrêt de la cigarette??? Ai je arrêté trop subitement ? ( Je fumais 1 paquet par hour depuis 28 ans) l'idée de refumer peut déclenché une crise...j'ai aussi du arrêté le petit verre d'alcool à l'apéro car il accentuait les crises... Bref: ras le bol!!! Je ne me reconnais plus, mes amis non plus.... Ça fait plus d'un an maintenant, je ne regrette pas d'avoir arrêté mais je regrette le temps ou je fumais... Je cherche des causes et des solutions.... Merci de votre attention à ce message...

Notre réponse

Bonjour, 

Merci beaucoup pour votre témoignage et félicitation pour votre arrêt du tabac depuis plus d'un an. 

Ce qui est certain c'est que l'arrêt du tabac est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre santé : ce que l'arrêt va m'apporter, vous pouvez en être certaine ! 

L'angoisse et les attaques de panique peuvent être liées au stress de votre arrêt, mais pensez aussi que l'anxiété est aussi un symptôme de manque physique.

Pour la gestion de cette anxiété, vous trouverez ici un exemple d'exercice de relaxation, basé sur une respiration lente et ample.

Peut-être qu'en effet l'arrêt a été brutal, dans le sens où vous avez brutalement arrêté d'apporter de la nicotine à votre corps. L'arrêt aurait été probablement plus confortable avec l'utilisation de substituts nicotiniques. 

Cependant maintenant que cela fait plus d'un an, il faut essayer d'agir sur ces symptômes qui vous gênent. La solution serait de faire le point avec votre médecin traitant, éventuellement de rencontrer un psychologue ou un psychiatre. La pratique d'une activité physique régulière (marche, natation, vélo) peut également vous aider. Bref ne restez pas seule ! Vous avez fait un magnifique cheminement dans cet arrêt du tabac, cela devrait être la fête tous les jours !

C'est toujours une bonne chose d'être accompagnée dans son arrêt du tabac, même après 1 an d'arrêt. En appelant le 39 89, vous pouvez être aidée dans votre démarche et être accompagnée par un(e) tabacologue.

Bon courage ! Et surtout, dites-vous que ça vaut le coup de tenir et qu'il s'agit de difficultés passagères !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques