En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 17 avril 2017 par Flo

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Un manque que je n'avais pas au début

Bonjour j 'ai arrêté de fumer le 1er novembre avec la cigarette électronique,j'étais à 11mg de nicotine,au bout de 3 mois suis passée à 6 mg et depuis je suis toujours à 6mg, mais est ce normal que j'ai un manque que je n'avais pas au début,est ce que je dois reprendre du liquide en 11mg? Même défois mon cerveau me demande de demander de prendre une taffe sur la cigarette d'une copine quand je suis avec elle. Mais je ne le fais pas bien sûr, au bout de 5 mois et demi sans ça serait dommage. Mais j'ai vraiment peur en fait. Pour mon histoire je n'avais pas envie ni la motivation d'arrêter mais ma fille de 5 ans ma fait la réflexion que ce n'était pas bon pour la santé, voilà pourquoi j'ai voulu tenter l'expérience du "moi sans tabac" et je ne pensais vraiment pas en arriver là aujourd'hui. Merci par avance

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt du tabac.

Depuis 5 mois, vous avez fait des expériences nouvelles, mis en place de nouvelles habitudes et avez peut-être ressenti certains bénéfices de la vie sans tabac.

A ce stade de votre arrêt, vous passez encore un nouveau cap, et il se peut que des envies de fumer se fassent à nouveau sentir en raison du contexte. A la même époque l'année dernière, vous associiez très certainement les situations de convivialité entre copines avec la prise de cigarettes, raison pour laquelle votre cerveau réagit. Il est cependant possible de dissocier ce qui était, il y a encore un an, associé, et de changer ces habitudes, comme vous avez su le faire pour d'autres situations au cours des derniers mois.

Il ne paraît pas utile d'augmenter le dosage de nicotine car vous avez su fonctionner sans ressentir de manque depuis 2 mois. On conseille au contraire d'envisager de passer petit à petit à un liquide sans nicotine, pour ne pas entretenir la dépendance physique.

Dans les jours et semaines qui viennent, vous pouvez faire en sorte de vous occuper l'esprit dès que les envies de fumer se font sentir, afin de faciliter la mise en place de nouvelles habitudes et casser les derniers automatismes.

Vous avez d'ores et déjà atteint l'objectif que vous vous étiez fixé au départ et pouvez être fière de vous. Continuez comme ça.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques