Espace pro
Rechercher
Question posée le 14 mai 2018 par alain

Thème : Risques du tabagisme

Votre question

Tabac à rouler

Bonjour, Je suis fumeur depuis 23 ans, je viens de passer au tabac à rouler avec feuilles et filtres ( pas les tubes ). je fumais 20 cigarettes / jours et actuellement je consomme 30g / 3 jours. ma consommation a-t-elle réduit et est-ce plus nocif étant donné que j'utilise un filtre et j'élimine les feuilles toxiques des cigarettes classiques ?....bien entendu, cela reste toxique.....

Notre réponse

Bonjour,

Merci pour cette question!

Pour calculer l'équivalence entre tabac à rouler et cigarettes manufacturées, voici la formule:

poids du paquet divisé par le nombre de jours mis pour le fumer, multiplier le résultat par 2 ou 3 et on trouve la quantité de cigarette /jour (en  moyenne donc on multiplie par 2.5).

Si vous fumez votre paquet de 30 g en 3 jours, par exemple cela fait:

30/3 = 10 et 10 x 2.5 = 25 cig /jour... à quelque chose près .... c'est pareil.... voire pire, car le tabac à rouler est en fait plus nocif...

Mais rassurez-vous, il existe un méthode efficace pour réduire sa consommation, y compris avec le tabac à rouler: c'est la réduction avec substitution nicotinique:

Cette méthode nécessite tout de même un peu de rigueur: remplacer les cigarettes non fumées par de la nicotine de substitution pour éviter le manque physique et la "sur-inhalation" des cigarettes qui restent. Elle doit être limitée dans le temps pour ne pas retomber dans votre consommation antérieure.

Le but est d'arriver en quelques jours à remplacer une cigarette sur deux par un substitut (comme gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray). Quant aux cigarettes qui restent, vous vous efforcerez de les fumer en les tenant de la mauvaise main, et pas dans les situations les plus habituelles. Ceci pour que le confort de la cigarette soit amoindri et que ne la considériez plus de votre façon habituelle.

Les gommes, les pastilles et l'inhaleur son autorisés pour la réduction. Les goûts sont différents de ceux dont vous avez l’habitude et a priori pas très bons. Il faut plusieurs utilisations pour s'y habituer et donc persévérer vous permettra de les supporter sans problème en quelques jours.

Attention, cette nicotine doit traverser les muqueuses de la bouche et ne pas se retrouver dans votre estomac: donc si vous salivez beaucoup au début, crachez cette salive dans un mouchoir. Avaler de la nicotine peut occasionner les symptômes que vous décrivez, c'est juste désagréable, il n'y a pas de danger pour votre santé. C'est  un coup à prendre...

 

Pour trouver la méthode la plus adaptée à votre cas, vous pouvez consulter un tabacologue près de chez vous en utilisant l'annuaire des consultations de tabacologie, ou bénéficier d’un accompagnement personnalisé et gratuit par un tabacologue au 39 89.

Encore merci de votre question.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi personnalisé et gratuit par son équipe de tabacologues.
 

En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques