En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 13 novembre 2019 par EVA

Thème : Grossesse

Votre question

Allaitement

Bonjour, j’ai fumé pendant ma grossesse (beaucoup moins) et j’en continue alors que j´allaite je sais que cela altère le goût de mon lait. Ai je créé une dépendance pour mon fils d’un an? Va t’il vivre en même temps que moi lˆarret la cigarette et être stressé ?

Notre réponse

Bonjour,

Merci pour votre question.

On peut éventuellement parler de sevrage du bébé au moment de la naissance, car la nicotine passait par le cordon ombilical. Dans l'estomac, la nicotine ne traverse pas les parois et n'a donc pas d'effet chez le bébé, donc pas de problème de sevrage en terme de manque.

En revanche, la nicotine peut entraîner chez le bébé de l’irritabilité, des nausées et des vomissements, des anomalies de la pression sanguine et du rythme cardiaque, des douleurs abdominales… Ajoutons à tout cela que la nicotine donne au lait un goût prononcé, qui peut déplaire au bébé, moins enclin à téter.

Certes, le tabagisme n'est pas sans effet sur l'allaitement on l'a vu mais, de nombreuses études montrent que les bienfaits de l'allaitement sont supérieurs aux inconvénients chez la femme allaitante qui fume, à condition que l'allaitement dure plus de 6 mois.

Le tabagisme passif augmente en effet un certain nombre de risques chez celui-ci mais cet effet est réduit par l'allaitement maternel, en particulier s'il est de longue durée.  Des études ont montré que l'incidence de maladies respiratoires chez les nourrissons dont la mère fumait était plus faible chez ceux dont la mère fumait et allaitait.

Il semble également que l’allaitement maternel puisse modifier les effets néfastes du tabagisme pendant la grossesse sur le développement cognitif.

Le tabagisme n'est donc pas une contre-indication à l'allaitement, qui reste un formidable atout pour le bébé.

Bien sûr, l'arrêt reste une option idéale, même pendant l'allaitement et les substituts sont possibles.

Chez Tabac Info Service, au 39 89, certaines de nos tabacologues sont aussi sages-femmes et aptes à accompagner les femmes vers l'arrêt.

Bonne continuation à vous et profitez bien, tous les deux, de ces merveilleux moments d'intimité et de bonheur, qui donnent confiance tout au long de la vie.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques