En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 19 novembre 2018 par Mylene

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Arrêt cigarette

Bonjour, je suis dans mon 1er mois de grossesse, je fumais entre 30 et 40 cigarettes par jour et j'ai déjà diminuer à 20 par jour, j'ai rdv chez un hypnotherapeuthe le 12 décembre et j'envisage également le laser sur les oreilles,j'attends d'être recontacter pour fixer un rdv. Je ne sais simplement pas par où commencer... Dois je décider de stopper la cigarette au plus vite et alors faire l'achat de substitut nicotinique, dois je d'abord voir l'hypnothetapeuthe, quel dosage substitut nicotinique, comment faire et quoi faire je ne sais pas.

Notre réponse

Bonjour,

Bravo, vous avez déjà réduit, c'est un beau premier pas. En fait vous avez déjà commencé!

L'arrêt doit être votre objectif, c'est d'accord.

Dans un premier temps, vous pouvez continuer à réduire votre consommation, pendant encore quelques jours par exemple.

Cette méthode nécessite tout de même un peu de rigueur: remplacer les cigarettes non fumées par de la nicotine de substitution pour éviter le manque physique et la "sur-inhalation" des cigarettes qui restent.

Le but est d'arriver en quelques jours à remplacer une cigarette sur deux par un substitut (comme gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray). Quant aux cigarettes qui restent, vous vous efforcerez de les fumer en les tenant de la mauvaise main, et pas dans les situations les plus habituelles. Ceci pour que le confort de la cigarette soit amoindri et que ne la considériez plus de votre façon habituelle.

Dans un deuxième temps, vous remplacerez les cigarettes qui restent par un patch.

Cette nicotine de substitution est désormais bien remboursée, avec une ordonnance de votre médecin, gynécologue ou sage-femme.

Quant à l'hypnose, elle ne fait pas partie des techniques qui ont fait la preuve de leur efficacité spécifique sur l’arrêt du tabac.

Toutefois, cette méthode n'a pas de contre indication et peut être une aide en plus d'une technique validée.

Assurez-vous de faire appel à un professionnel diplômé du monde de la santé, qui pratique ces techniques en plus de la médecine traditionnelle, ce sera un gage de sérieux. Votre médecin ou votre pharmacien pourra vous conseiller.

Le laser, lui, n'a fait aucune preuve d'efficacité sur l'arrêt du tabac...

Vous en saurez plus en lisant le guide pratique j'arrête de fumer que vous pouvez télécharger. Vous y trouverez des tests, des conseils, des petites astuces qui vous permettront de démarrer votre arrêt sans (trop) de difficultés.

Et si c’est vraiment trop difficile, vous pouvez aussi nous appeler au 39 89 pour un suivi gratuit et personnalisé, certaines de nos tabacologues sont aussi sages-femmes.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques