En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 23 juillet 2014 par frédéric

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Arrêt depuis un mois : sommeil très réduit et crise d'angoisse

Bonjour, Mon profil : Homme 42 ans, début cigarette 28 ans (épisodique) puis vrai fumeur dès 29 ans jusqu'à 35, arrêt jusqu'à 38 Voilà 28 jours que j'ai arrêté la cigarette sans substitut nicotinique, sans aide que ce soit, à la dure! Sport 3-4 fois par semaine (vélo), nourriture saine (notamment le soir en lieu et place des apéro/chips/cacouetes). Donc fier de mes bonnes résolutions. Le hic c'est que depuis 3 jours j'ai des crises d'angoisse, de panique, un sommeil de plus en plus perturbé. Notamment un retour en VTT du bureau avec une crise d'angoisse en plein effort!!! ça fait très peur quand son coeur bat à 170 pulsations/mns. Rien d'inquiétant en soit puisque j'ai fait un test d'effort dernièrement montrant une bonne capacité à l'effort... mais pourquoi cette gorge nouée et cette sensation de ne plus pouvoir respirer... et donc de mourir sur place?... Merci par avance pour votre aide. Frédéric

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour vos 28 jours d'arrêt !

L'anxiété, les insomnies et l'agitation font partie des symptômes de manque de nicotine. Il faut environ 3 mois pour que les récepteurs nicotiniques qui se trouvent dans votre cerveau reviennent à un taux normal. Il est donc courant pendant ces 3 mois d'avoir des symptômes de manque.

Vous trouverez sur notre site internet des solutions à vos difficultés que cela soit au niveau du stress ou du sommeil.

Rassurez-vous, ces problèmes sont transitoires, avec le temps tout deviendra plus facile.

Vous pouvez également lire sur notre site les témoignages de personnes ayant arrêté de fumer pour vous donner des idées pour faire face aux difficultés.

Surtout, dites-vous que cela vaut le coup de tenir et qu'il ne s'agit que de difficultés passagères.

Si vous souhaitez de l'aide ou du soutien dans votre arrêt, vous pouvez contacter gratuitement un tabacologue de Tabac info service au 39 89.

Bonne continuation dans votre démarche. 

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques