En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 12 novembre 2018 par Sylvain

Thème : Dépendance

Votre question

Bénéfices arrêt du tabac

Bonjour, J'ai 45 ans et je fumais une douzaine de cigarettes par jour. Voici 45 jours que j'ai arrêté et prend des comprimés de nicotine à sucer. L'élément déclencheur a été une douleur dans le bras (sans doute due à un excès de travaux manuel). L'envie était sous jacente mais la peur a été l'élément déclencheur. Depuis, j'ai du mal à trouver les effets positifs annoncés : pas plus d'énergie, de souffle, pas de sensation d'amélioration du goût ou de l'odorat... et en plus je dois surveiller mon alimentation, arrêter la bière car j'ai pris 2kg et je risquais de basculer vers une dépendance bien pire... bref, petit coup de mou, des contraintes et pas beaucoup de positif. Je vais tenir à cause de la peur, mais je ne me sentais pas comme un malade en devenir. Je ne me sent pas plus libre, car cette étape occupe mon esprit un peu comme un bruit de fond. Un petit mot pour retrouver un second souffle serait le bienvenu, d'autant que je ne me débarrasse pas de ma dépendance à la nicotine car je ne compte pas les comprimés (environ 1 douzaine de 1mg par jour). En vous remerciant par avance. Sincèrement

Notre réponse

Bonjour,

Tout d'abord, bravo pour vos 45 jours sans cigarette !

En vous lisant, nous comprenons que vous vous êtes senti comme "forcé" d'arrêter de fumer, car cette peur a été le moteur de votre démarche. Et depuis, vous ne percevez pas de bénéfices flagrants. Il est donc normal d'avoir besoin de soutien pour franchir cette étape.

Mais vous êtes persévérant, et ce sera sûrement la clé de votre succès !

La cigarette s'est installée dans votre vie un peu comme une amie avec qui vous avez partagé des bons moments, mais qui a fini par devenir "toxique" pour vous. Autant physiquement que moralement, car elle a fini par vous rendre dépendant d'elle.

Dîtes-vous que lorsque vous étiez fumeur, la dépendance physique à la nicotine vous emprisonnait dans un cercle vicieux : la cigarette vous donnait sûrement une sensation de bien-être au départ (alors que c'est une substance psycho-active, un existant, une drogue). Puis c'est devenu une habitude quotidienne au point que ça en devienne un réflexe, voire une béquille émotionnelle : la dépendance psychologique s'est alors installée. La cigarette aurait fini par contrôler totalement votre vie, jusqu'à ne plus pouvoir imaginer votre vie sans elle.

Tout votre corps doit réapprendre à vivre sans fumée, il faut donc lui laisser du temps pour qu'il retrouve son bon équilibre. Vous ne les sentez pas encore, mais sachez que vos poumons, votre sphère ORL, votre foie, votre vessie, vos vaisseaux sanguins etc... sont entrains de se nettoyer en ce moment même.

Continuez bien votre consommation de pastilles, car la dépendance physique à la nicotine peut durer jusqu'à 3 mois.

C'est peut-être le moment de prendre soin de vous, de vous faire plaisir, de prendre des vacances etc... De plus, vous économisez un argent non négligeable sur le long terme !

Afin de franchir cette étape, voici quelques pistes que vous pouvez explorer :

* Se donner des objectifs simples et réalisables chaque jour.

* Pratiquer un ou des loisirs qui vous plaisent, car l'arrêt du tabac est un changement de vie. Alors autant la changer en mieux, sinon votre cerveau ne va pas comprendre la démarche que vous avez faite jusqu'à maintenant.

* Pratiquer un sport ou juste une activité physique, car cela va vous faire sécréter des endorphines après l'effort et vous donner une vraie sensation de bien-être.

* S’entraîner à penser « positif » et chasser les idées négatives, en discuter avec son entourage pour que vos proches vous soutiennent.

Si vous avez besoin de faire le point plus précisément sur votre arrêt du tabac et besoin de soutien, n'hésitez pas à contacter gratuitement un(e) tabacologue de Tabac Info Service au 39 89 ou consulter notre annuaire de consultations de tabacologie pour trouver une consultation près de chez vous.

Bonne continuation dans votre vie sans tabac, et dites-vous que la cigarette ne serait qu'un véritable boulet finalement !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques