En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 05 novembre 2018 par Anne

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Repas

Bonjour, je tente d arrêter de fumer depuis 5 jours mais je n arrive pas a enlever celle après les repas du midi et du soir. Je fume habituellement environ 12 à 15 par jour et la du coup j en fume 2. Je me sens quand meme beaucoup mieux niveau respiration mais est ce que le goût l odorat et l essoufflement vont s améliorer malgré les 2 que je fume? Merci

Notre réponse

Bonjour,

Bravo, vous y êtes presque!

Oui, votre santé va s'améliorer, même avec une réduction, mais pas autant qu'avec un arrêt complet. D'autant que rester à deux cigarettes par jour vous fait courir le risque de recommencer.

Les cigarettes de fin de repas sont compliquées à supprimer en effet.

Cette envie est en partie liée à la dépendance comportementale, c'est à dire celle de l'habitude. Vous pouvez changer le cadre dans lequel vous mangez (au salon plutôt qu'à la cuisine ou inversement), supprimer le café, ou le boire dans une autre pièce ou commencer par débarrasser la table…

Mais elle est aussi liée à la dépendance psychologique: elle signifie que vous avez fini de manger, que votre journée avance. Ainsi, ce  qui aide bien en fin de repas, c'est d'aller vous brosser les dents, ça peut vous paraître simpliste, mais voyez pourquoi.

Quand on fume en fin de repas, cela veut qu'on a fini de manger, que la journée avance. Se brosser les dents signifie aussi que notre repas est fini. On le fait dans une pièce ou ne fume que rarement, avec la main et dans la bouche, ça dure le temps d'une cigarette ou d'une idée de cigarette, et on fini avec un bon goût dans la bouche et ça, ça change en mieux de la cigarette! .

Voici encore quelques liens qui pourront vous aider:

Faire face à l'envie

Difficultés et solutions

Je tiens bon 

N’oubliez pas non plus la nicotine de substitution, qui vous aide à ne pas souffrir du manque physique. Il en existe sous tant de formes différentes, (comme patchs, gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray), que vous en trouverez bien une qui vous convienne.

Les substituts nicotiniques doublent les chances d'arrêt et sont remboursés par la Sécurité Sociale, (renseignements sur ameli.fr) si votre médecin vous rédige une ordonnance ; sur cette dernière ne doivent figurer que les substituts nicotiniques, et bien spécifier lesquels.

Alors, persévérez, et vous verrez que la difficulté de l'arrêt diminue jour après jour, et apporte beaucoup d'avantages au quotidien !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques