En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 01 février 2014 par laura

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Sommeil

Depuis l'arrêt du tabac j'ai de grosse difficultés à me lever le matin, je manque d'énergie et je fais des hypotensions...Que puis-je faire pour améliorer les symptômes sachant que je mange plus que d'habitude, je bois plus de 6 tasses de café par jour.Je travail en horaires décalés (hôpital) , je me réveil au moins 2 fois par nuit.Arrêt depuis 15 jours avec gommes à mâcher. Merci.

Notre réponse

Bonjour,

Tout d'abord, félicitations pour votre arrêt du tabac depuis 2 semaines !

Quand on arrête de fumer, le corps doit d'adapter au manque de nicotine qui lui servait de stimulant, cela peut expliquer votre fatigue. Celle-ci est transitoire et disparait en général 2 à 4 semaines après l'arrêt. Pour limiter la fatigue, dormez suffisamment, mangez de bonnes choses (fruits, légumes, etc.) et buvez beaucoup d'eau.

De même, l'arrêt du tabac peut entrainer une augmentation de l’appétit, des fringales ou des envies de grignoter. Dans la plupart des cas, elles ne durent pas très longtemps. Lorsque vous avez envie de grignoter, vous pouvez boire un verre d'eau, manger un fruit, etc. Évitez les aliments trop gras ou trop sucrés (viennoiseries, gâteaux...). Une alimentation équilibrée vous aidera à limiter la prise de poids. Vous trouverez de nombreux conseils sur le site internet manger bouger.fr.

Une substitution nicotinique adaptée et bien dosée permet de diminuer les symptômes provoqués par le manque de nicotine que vous pouvez ressentir au début de l'arrêt (fatigue, insomnie, anxiété, toux, fringales, etc.). Ils rendent l'arrêt du tabac plus "confortable".

Les problèmes de sommeil tels que vous les décrivez  peuvent apparaitre quand la dose de nicotine de vos substituts est trop faible ou trop forte. Il serait souhaitable de vérifier que le dosage de nicotine que vous prenez (nombre de gommes, dosage ...) correspond à vos besoins. Pour cela, un professionnel de santé (médecin, pharmacien, etc.) ou un tabacologue peuvent vous conseiller. Vous pouvez aussi téléphoner à Tabac info service au 39 89.

Si vos troubles du sommeil et votre fatigue persistent, n'hésitez pas à en parler à votre médecin traitant.

En attendant, évitez les existants (café, alcool, cola), limitez vous à 3 tasses de café par jour et jamais après 15h. Vous pouvez également trouver des astuces pour essayer de mieux dormir sur la page  J'ai du mal à dormir.

Bonne continuation dans votre arrêt du tabac !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques