En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 21 novembre 2017 par Marylène

Thème : Dépendance

Votre question

Substituts nicotiniques

Bonjour. Je suis en arrêt depuis dimanche soir. Je fumais environ 45 cigarettes blondes par jour. Je mets des patchs à 21 mg et tout se passe très très bien. Je n'ai a un manque physique ni même psychologique. Cela me surprend considérablement. Quelle est l'explication? Par ailleurs pouvez-vous me dire combien de temps je dois prendre les matchs à 21 mg et baisser ensuite. Merci cordialement

Notre réponse

Bonjour

Bravo pour votre arrêt du tabac depuis Dimanche, c'est la plus belle chose que vous puissiez faire pour votre santé !

Pour répondre à votre question il est important de comprendre les différents type de dépendances qu'il existe chez le fumeur :

> La dépendance physique : elle est due essentiellement à la présence de nicotine dans le tabac. Lorsque le fumeur n’en a pas, la dépendance se traduit par une sensation de manque, de nervosité, d'irritabilité. Ces troubles peuvent être améliorés par un traitement de substitution nicotinique, comme vous avez actuellement. ce dosage à 21 mg semble bien vous convenir. En général les patchs doivent être portés à chaque dosage, au moins 4 semaines (voire plus si c'est nécessaire). En fait cette période de 4 semaines permet à vos récepteurs nicotiniques de s'habituer au dosage, avant de passer au dosage inférieur. Contrairement à la nicotine fumée, la nicotine des substituts nicotiniques ne stimule pas les récepteurs nicotiniques et c'est ce qui permet le sevrage progressif.

> La dépendance psychologique : quand on est fumeur, la cigarette est un moyen de se faire plaisir, de gérer son stress ou son anxiété, de surmonter ses émotions, de se stimuler, de se concentrer, etc. Cette dépendance peut apparaître peu de temps après les premières cigarettes fumées et varie considérablement d’un fumeur à l’autre. Finalement dans votre cas cela se passe très bien, probablement que vous vous étiez bien préparé à cette idée d'arrêter de fumer !

> La dépendance environnementale ou comportementale : elle dépend de la pression sociale et conviviale. Le tabac est en effet associé à des circonstances, à des personnes et à des lieux qui suscitent l'envie de fumer. 

Faites le point avec un tabacologue de Tabac Info Service en appelant gratuitement le 39 89, il fera le bilan de votre tabagisme, vous donnera des conseils personnalisés et vous proposera un suivi téléphonique.

Bonne continuation dans votre arrêt.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques