En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 05 avril 2016 par Aleksi

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Symptômes de sevrage ?

Bonjour / Bonsoir , monsieur , ou madame . Voilà j'ai arrêté de fumer depuis 23 jours maintenant et je ressens une série de symptômes que je n'arrive pas du tout à comprendre . Depuis le jour où j'ai commencer à sevrer je ressens des douleurs aux jambes , aux articulations , et aux côtes . je suis aussi extrêmement fatigué et j'ai l'impression d'être une grosse merde en terme de force .. ( pardon du langage ) . De plus j'ai une perte d'appétit depuis l'arret et j'ai de grosses difficultés musculaires quand je fait du sport , ce qui est essentiel à mon travail ( agent de sécurité rapprochée / garde du corps ) . J'était fumeur à hauteur de 1 paquet par jour , le mois qui as précédé mon arrêt , et de 10 cigarettes par jour pendant 3 ans et demi . Aujourd'hui j'ai 20 ans . Je précise que j'ai fait des prises de sang qui n'ont détecte aucune anomalie . Je n'utilise aucun substitu pour la nicotine . Je me tourne donc vers vous pour savoir si ces symptômes sont dûs à la clope... merci

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt du tabac depuis 23 jours.

On peut en effet ressentir qu'on est plus fatigué dans les suites de l'arrêt du tabac. Le tabac étant un produit excitant, stimulant, le corps peut manquer de ce "carburant" dans les premiers temps. Cela est transitoire et dès les premières semaines, on peut se sentir à nouveau en meilleure forme. Si cela est gênant pour votre pratique professionnelle, vous pouvez vous renseigner auprès de votre médecin ou pharmacien pour mettre en place une cure de vitamines en attendant que cela se rétablisse et que vous ressentiez les bénéfices de l'arrêt.

La fatigue peut également être liée à des troubles du sommeil, que l'on peut observer quand on est en manque de nicotine, si c'est le cas, n'hésitez pas à utiliser des substituts nicotiniques pour le reste de la période de sevrage, qui peut durer encore 3 à 4 semaines.

Bonne continuation dans votre démarche

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques