En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 01 septembre 2017 par Thomas

Thème : Risques du tabagisme

Votre question

Tabac et cannabis

Bonjour, Je viens d'arrêter de fumer et je voulais vous poser une question concernant le cannabis. J'etais un gros fumeur de tabac (autour de 15 par jour) mais pas de cannabis (un ou deux soirs par semaine avec des amis devant un film ou une série, jamais en journée, jamais seul). J'ai conscience que de continuer de fumer des joints au tabac tout en essayant d'arreter le tabac est un non-sens et je suis déterminé à résister aux joints au tabac et ne plus jamais en fumer. Mais en ce qui concerne des joints roulés avec des substituts (mélange d'herbe non addictives, eucalyptus) ou les autres modes d'administration (je pense notamment à la vaporisation), continuer de s'autoriser occasionnellement ce genre de choses constitue-t-il pour vous un risque de rechute pour le tabac ? Si oui en quoi ? Je vous demande cela au delà des risques liés à la dépendance au cannabis, sur lesquels je me renseigne par ailleurs régulièrement, afin de garder une consommation raisonnable qui n'entrave pas mon quotidien. Merci d'avance de votre réponse.

Notre réponse

Bonjour,

Félicitation pour votre arrêt du tabac et votre détermination !

Il est évident que continuer à fumer des joints roulés avec du tabac ne fera qu'entretenir votre dépendance. 

Outre ses méfaits sur la santé mentale qui commencent à être reconnus, la fumée de cannabis contiendrait «sept fois plus de goudrons et monoxyde de carbone (CO) que celle du tabac». Le joint de résine et tabac fait inhaler deux fois plus de benzène et trois fois plus de toluène.

Même avec un «joint» d'herbe pure, les quantités de goudrons et de monoxyde de carbone dépassent celle d'une cigarette. 

Quoi qu'il en soit, n'importe quelle substance fumée est dangereuse puisqu'il y a une combustion.

En consommant du cannabis par d'autres modes d’administration, même occasionnellement, vous risquez en effet de devenir dépendant au THC (Δ9 - tétrahydrocannabinol).

Il est difficile de dire si le fait de consommer uniquement du cannabis puisse vous faire consommer de nouveau du tabac.

Cependant, bien souvent, la consommation de drogues et alcool appelle la consommation du tabac.

En effet, le cerveau a mémorisé les effets de la nicotine, par exemple le pouvoir stimulant. Pour contre-balancer certains effets de l'alcool ou du cannabis, notamment la fatigue et la baisse de la vigilance, le cerveau pourra vous envoyer un signal pour que vous consommiez du tabac. Dans ce cas, vous risquez donc de rechuter. 

Dans tous les cas, pour plus d'informations, vous pouvez contacter Ecoute Cannabis au 0 980 980 940, numéro accessible  7j/7 de 8h à 2h (appel anonyme et confidentiel au prix d’une communication locale depuis un poste fixe). Vous y trouverez une écoute personnalisée, des informations, des conseils, de l’aide ainsi que des contacts vers des professionnels spécialisés.

Vous pouvez aussi consulter le site Drogues info service.

Bonne continuation dans votre démarche d'arrêt.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques