En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 07 février 2020 par Dauphine

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Très dur d'arrêter de fumer

Bonjour cela fait 18 jours que j"ai arrêté de fumer en sachant que j'ai 49 ans et je fumais a peu près 15 cigarettes par jour j'ai déjà réussi d'arrêter 5 ans il y a 10ans j'ai repris car des copines fumaient autour de moi la tout le monde a réussi a arrêter autour de moi depuis des années je suis super motivée mais j'ai des douleurs que je n"avais pas avant et parfois je sens le manque dans mon corps je tousse et j'ai mal à la tête par contre je dors mieux et respire mieux quand le manque de nicotine va cesser?et par moment j'ai la tête qui tourne

Notre réponse

Bonjour,

Bravo pour votre arrêt, même si vous ne le voyez pas encore, c'est le plus beau cadeau à faire à votre santé ! 

Ce qui vous arrive est si normal que cela porte même un nom.

Cela s'appelle l'hyper-réactivité bronchique, et correspond à la sensation d'irritation de vos bronches, occasionnée par le passage incessant de fumée du tabac pendant vos années de tabagisme. Maintenant que vous avez arrêté de fumer, vous retrouvez une sensibilité normale et ressentez cette irritation. Vos bronches vont mettre quelque temps à évacuer les résidus de fumée et pendant ce temps elles restent irritées, gonflées et très sensibles.

Cela ne durera pas plus de 4 à 8 semaines. Tout votre corps doit ré-appendre à vivre sans fumée, soyez sympa avec lui et accordez-lui un peu de temps. Voyez aussi les points positifs.

Ne lâchez rien, les difficultés de l’arrêt seront récompensées au centuple par tous les bienfaits que vous y trouverez.

Quant à vos vertiges, ils peuvent avoir deux causes :

- un surdosage en nicotine si vous prenez trop de nicotine de substitution (ou quand on fume trop !)

- ou le retour à une oxygénation normale, du fait de la disparition du monoxyde de carbone de votre corps, car il prend la place de l’oxygène dans votre sang.

Dans le premier cas, diminuez votre apport de nicotine, dans le deuxième, il suffit d’attendre, votre cerveau va se réhabituer à fonctionner avec une oxygénation normale. C’est normal !!

Encore bravo à vous, en cadeau pour cette réussite, voici notre page ce que l'arrêt va m'apporter, pour que vous puissiez vous réjouir de tous ces bienfaits ! 

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques