En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 20 juillet 2014 par Kevin

Thème : Cigarette électronique

Votre question

cigarette électrique et spirt d'endurance

Bonjour, Pour la course à pied, il est clairement recommandé de ne pas fumer une heure (voire 2 heures) avant ni aprés l'effort, pour éviter les risques cardio vasculaires. Qu'en est il avec la cigarette électronique ? Les recommandations sont elles les mêmes ? Doit on faire une différence pour les cigarettes electroniques avec nicotine et celles sans nicotine ? Merci pour vos réponses.

Notre réponse

Bonjour,

Merci pour votre question.

On préconise de ne pas fumer plusieurs heures autour de l'effort pour plusieurs raisons. D'une part le monoxyde de carbone que l'on trouve dans la fumée de tabac a pour effet de limiter l'apport d'oxygène au niveau des muscles et du cœur, alors qu'ils en ont d'autant plus besoin que vous faites un effort physique. D'autre part, quand la nicotine est libérée rapidement, sous la forme de pic, il peut y avoir un spasme au niveau des artères, ce qui peut être dangereux lorsqu'on fait un effort physique.

La cigarette électronique est un produit industriel, dont on ne connaît pas encore la toxicité à moyen et long terme. Ce n’est pas un médicament ni un moyen validé scientifiquement pour l’arrêt du tabac.

La vapeur dégagée par la cigarette électronique ne contient pas de monoxyde de carbone. En revanche, dans celles qui contiennent de la nicotine, on peut retrouver l'effet de spasme, et il est également recommandé d'éviter de l'utiliser dans les heures qui précédent ou suivent une activité physique.

On sait cependant que l'utilisation de la cigarette électronique peut entraîner une dépendance, à la fois comportementale, liée au geste, et physique, du fait que l'on continue à apporter rapidement de la nicotine aux récepteurs cérébraux par le biais de l'inhalation.

Pour ces raisons, la cigarette électronique n'est pas aujourd'hui considérée par la Haute Autorité de Santé comme un outil efficace dans l'arrêt du tabac.

Afin d'évaluer votre niveau de dépendance nicotinique et vous conseiller le traitement le mieux adapté à vos symptômes, vous pouvez consulter un professionnel de santé (médecin, pharmacien, etc.) ou un tabacologue.

Vous pouvez également contacter un tabacologue de tabac info service au 39 89. Un bilan puis un suivi gratuit personnalisé pourra vous être proposé.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques