En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 14 septembre 2015 par Natacha

Thème : Grossesse

Votre question

1 cigarette par jour enceinte

Bonjour, je fumer jusqu'à présent 6 cigarettes par jour parfois 1 ou parfois pas du tout. Je vient d'apprendre que je suis enceinte, ce n'étais pas prévue et arrêter de fumer non plus. Es-ce que je peut m'autoriser 1 cigarettes par jour en étant enceinte de 3 semaines et demi, ou les risques y sont quand même très important juste pour une seule cigarettes? Je connais les risques de fumer enceinte. Je suis passer de 6 à 1 du jour au lendemain, je ne me sent pas accro, je fume depuis 5 ans maintenant, mais j'aime la cigarette en elle-même, faire le geste, souffler et surtout j'adore les cigarettes à la menthe, j'adore le goût et l'odeur. Je ne fume pratiquement que ça! J'aimerais m'autoriser 1 cigarette mentholée par jour, mais après je regrette et je m'accuse de faire du mal à mon futur bébé qui ce forme de jour en jour. Je sais que j'arrêterai de fumer avec les mois qui suivent mais la de suite je ne me sent pas prête à oublier cette cigarettes de la journée. Conseillez-moi, merci!

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre grossesse. Et belle diminution ! Bravo !

On entend souvent qu’il vaut mieux qu’une femme s’autorise à fumer quelques cigarettes par jour plutôt que d’être stressée par l’arrêt du tabac. C’est une erreur... Il est préférable d’arrêter complètement de fumer car même un petit nombre de cigarettes est mauvais pour la santé de la mère et du bébé.

Il faut donc continuer votre démarche, et progressivement supprimer cette dernière cigarette.

Pour faciliter cette transition, il ne faut pas hésiter à se faire aider :

  • des substituts nicotiniques adaptés à votre situation (gommes, patchs, pastilles, etc.) peuvent être utilisés sous contrôle médical chez les femmes enceintes et les femmes qui allaitent.
  • des techniques d'entretien pour mieux comprendre votre tabagisme (on parle de "psychothérapie cognitive et comportementale").

Les substituts nicotiniques aident à éviter le manque physique, tandis que les thérapies cognitives et comportementales aident à lutter contre la dépendance gestuelle, et à changer les habitudes de consommation.

En étant enceinte, la sécurité sociale prend en charge les substituts nicotiniques à hauteur de 150 € par an sur prescription médicale. Vous trouverez tous les détails sur le site ameli.fr.

C'est toujours une bonne chose d'être accompagnée dans son arrêt du tabac. Si vous voulez vous faire aider dans votre démarche d'arrêt, vous pouvez consulter notre annuaire pour trouver une consultation de tabacologie près de chez vous ou appeler un tabacologuede Tabac Info Service au 39 89.

N'hésitez pas aussi à en parler aux médecins et personnels soignants qui vous accompagnent dans votre grossesse et qui peuvent vous aider.

Bonne continuation dans votre démarche et votre grossesse.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques