En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 14 avril 2019 par Phanette

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

1 mois arrêt de tabac ...très dur

Bonjour. Cela fait 1 mois que j'ai arrêté le tabac ,j'ai un patch 16h et 3 séances d'acupuncture. J'ai tenté la cigarette électronique sans nicotine (mais cela me rend malade). Je vais peut-être refaire une séance d'acupuncture. Je dors très très mal... Du coup suis hyper fatiguée. Même après 1 mois l'arrêt du tabac, la première cigarette du matin me manque terriblement ! Je ne sais pas trop quoi faire pour ne pas craquer... Une idée? (Je suis entourée de fumeurs)

Notre réponse

Bonjour, 

Félicitation pour votre arrêt du tabac depuis 1 mois et pour votre détermination. 

La fatigue fait partie des symptômes au début de l'arrêt du tabac.

Lorsqu'on fume, la nicotine joue un rôle de stimulant. A l'arrêt du tabac, apparaît une fatigue qui est liée à 2 choses :

  • Le corps qui se désintoxique,
  • l'absence de nicotine et donc de ce fameux stimulant. 

On peut donc se sentir fatigué pendant les semaines qui suivent la suppression du tabac.

Pour vous aider vous pouvez trouver des conseils pour un meilleur sommeil sur notre page J'ai du mal à dormir.

Pour éviter de ressentir ces effets, il peut être utile de pratiquer une activité physique régulière et de mettre en place une substitution nicotinique (sous la forme de patchs et/ou comprimés à sucer ou gommes à mâcher). Chez vous la substitution existe mais peut être n'est elle pas suffisante ? 

Pour que le patch soit vraiment efficace, gardez-le 24 h/24, y compris la nuit, vous vous réveillerez ainsi avec assez de nicotine dans le cerveau pour commencer votre journée sans manque physique. Pour que cela soit possible, il faut que vous preniez plutôt un patch de 21 mg pendant 24 heures. 

De plus n'hésitez pas à rajouter occasionnellement dans la journée des formes orales de nicotine (gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray), car l'association forme orale + patch, permet d'avoir un arrêt sur mesure et donc de le rendre le plus confortable possible. 

Rassurez-vous, vous n'êtes pas la seule à ressentir ce type de symptômes à l'arrêt du tabac. Vous trouverez d'ailleurs de nombreux témoignages dans notre rubrique parole d'ex-fumeurs.

Voici encore quelques liens qui pourront vous aider :

C'est toujours une bonne chose d'être accompagnée dans son arrêt du tabac. En appelant le 39 89, vous pouvez être aidée dans votre démarche et être accompagnée par un(e) tabacologue.

Bon courage ! Et surtout, dites-vous que ça vaut le coup de tenir et qu'il s'agit de difficultés passagères !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques