En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 24 janvier 2019 par Fabrice

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Aide au sevrage

Je viens d arrêter de fumer depuis 8 jours suite à une hospitalisation je suis chez moi et l envie de fumer redevient de plus en plus présente . Pour info je ne prend aucun substitut Merci de votre aide

Notre réponse

Bonjour,

Bravo pour ces 8 premiers jours!

Le retour à la maison est difficile, car c'est un lieu ou vous retrouvez toutes vos petites habitudes. C'est d'ailleurs en les changeant que vous réussirez à passer outre ces envies de cigarette.

Si vous le souhaitez, il est bien sûr possible d'arrêter sans substituts.

Vous allez donc jouer sur le changement de vos habitudes, en particulier le matin. C'est très important de sortir de votre schéma habituel, de faire les choses différemment pour être moins sollicité par la routine. Par exemple, commencez votre journée par la salle de bain et la douche plutôt que par la cuisine et le café.

Vous pouvez aussi vous efforcer de voir le tabac sous un angle différent. Maintenant que vous souhaitez rester non fumeur, considérez ce tabac plutôt comme un obstacle dans votre vie, une contrainte du quotidien, voyez ses côtés négatifs.

Si vous n'êtes pas contre les substituts, sachez qu'ils sont aussi efficaces les uns que les autres, et qu'ils aident vraiment à l'atténuation du manque physique. Ce qui est important, c’est que leur mode d’emploi vous convienne, et surtout, que le dosage soit suffisant. Ce dosage dépend du nombre de cigarettes, mais surtout de l'intensité de l'inhalation:

En moyenne, 1 cigarette donne 1mg de nicotine, mais si on aspire fort ça peut monter jusqu'à 2 ou 3 mg par cigarette! Ça change la dose du patch! Il est possible de poser jusqu’à 4 patchs de 21 mg chez les gros fumeurs ! A l’inverse, si vous aspirez peu fort, ce sera 0.3 ou 0.5 mg de nicotine par cigarette.

Le plus efficace reste quand même l’association d’un patch (comptez les deux tiers de la dose totale) en association avec une forme orale nicotine (gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray). Votre pharmacien saura vous conseiller.

Pour vous aider à vous passer du tabac dans votre quotidien, vous pouvez télécharger le guide pratique j'arrête de fumer, vous y trouverez des tests, des conseils, des petites astuces pour vous accompagner dans votre arrêt.

Bonne continuation à vous !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques