En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 03 juillet 2018 par Doudou_4589

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Aide pour arrêter

Bonjour, J’ai déjà essayé multiple moyen pour l’arrêt du tabac, hypnose, acuponcture, patch, gomme, volonté seul... sans aucun succès aujourd’hui je n’en peut plus je suis pourtant motivé mais j’échoue. Plusieurs personne de mon entourage ou arrêter de fumer avec l’aide de traitement prescrit par leurs médecins traitant, J’aimerai savoir si vraiment cette aide et sans risque et efficace? Comment avoir un suivi pour éviter les problèmes. Merci pour vos réponses.

Notre réponse

Bonjour,

Nous vous remercions pour votre question. Votre détermination et vos efforts porteront leurs fruits, soyez-en certain ! 

La prescription de varénicline ne doit être faite qu’en seconde intention d’après les recommandations 2013 de la Haute Autorité de Santé. C'est un traitement réservé aux personnes fortement dépendantes.

Le traitement de première intention est la prise de substituts nicotinique en l’occurrence, l'association de patchs et d'une forme orale (pastilles, comprimés, spray...). Il est fréquent que l'échec de l'arrêt du tabac avec un traitement par nicotine soit due à un sous dosage. Il est d'ailleurs possible de porter 3 à 4 patchs en même temps ! 

La varénicline a fait la preuve de son efficacité dans l’aide au sevrage tabagique dans la population générale.

En termes de tolérance, les événements indésirables les plus fréquemment rapportés sont les nausées, les insomnies, les rêves anormaux et les maux de tête. Concernant les effets indésirables graves neuropsychiatriques et cardio-vasculaires, l’ensemble des données n’a pas mis en évidence d’augmentation du risque de ces événements avec la varénicline. 

La prescription du bupropion ne doit être faite aussi qu'en qu’en seconde intention d’après les recommandations 2013. 

Pour l’arrêt du tabagisme, le bupropion  est supérieur au placebo à 6 mois, cependant, il n'est pas supérieur aux traitements de substituions en nicotine et est inférieur à la varénicline.

Les contre-indications sont nombreuses pour le bupropion avec notamment :

o   âge < 18 ans,

o   femme enceinte et femme allaitante,

o   troubles convulsifs évolutifs, antécédents de convulsion, troubles bipolaires, sevrage alcoolique, sevrage en benzodiazépines et produits apparentés, traitement par inhibiteur de monoamine oxydase, anorexie ou boulimie actuelles ou anciennes...

Dans tous les cas, nous vous recommandons de consulter un addictologue ou un tabacologue pour le suivi et la prescription. Vous pouvez trouver un tabacologue près de chez vous en utilisant l'annuaire des consultations de tabacologie.

Bon courage pour la suite ! 

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques