En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 18 décembre 2019 par Sab59189

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Alcool et tabac

Bonjour, Je parviens à ne pas fumer du tout la semaine , grâce à des patchs mais aussi car cela ne me dit plus rien (20 années de tabagisme sans aucun arrêt, à raison de 20 à 25 cigarettes par jour), par contre je ne parviens pas à arrêter le week end, quand je suis de sortie, et notamment dès que je bois un verre d'alcool. D'ailleurs dès que je prévois une sortie, je vais acheter un paquet de cigarettes.. je me console en me disant que je fume un paquet par semaine au lieu d'un paquet par jour mais c'est assez frustrant et je ne sais pas comment dissocier alcool et nicotine...

Notre réponse

Bonjour, 

Félicitations pour début de démarche !

Le tabagisme est lié aux habitudes, et vous avez pris l'habitude d'associer les moments de convivialité avec une consommation de tabac. C'est pour cela que vous achetez un paquet de tabac en amont d'une soirée, car les habitudes peuvent être très tenaces.

Une consommation d'alcool va également provoquer chez vous des envies de fumer, car la zone des addictions dans votre cerveau va s'activer : une consommation de substance entraîne des envies de consommation d'autres substances, c'est chimique. La nicotine du tabac est déjà très addictive, encore plus quand elle est associée avec de l'alcool !

Les écarts les premiers temps de l'arrêt sont normaux, ces habitudes ne peuvent partir du jour au lendemain. Le mieux est de considérer les soirées comme des exercices : chaque exercice vous donnera de l'expérience, et vous permettra d'anticiper pour les prochains.

L’anticipation est en effet un outil essentiel pour tenir bon. Au cours de votre arrêt, vous allez rencontrer des proches fumeurs, sortir, vous confronter à des situations où on vous proposera une cigarette, où il y aura de l'alcool à disposition.

Pour anticiper ces moments et les vivre sereinement :

  • Annoncez à vos amis fumeurs que vous ne fumez plus et que vous avez besoin de leur soutien, que l'addiction n'est pas qu'une question de volonté mais aussi une question de neurobiologie (vous pouvez comprendre des conduites addictives ici).
  • Évitez de prendre des cigarettes avec vous, pour limiter la tentation. D'autres outils pourraient vous aider à la place, comme des chewing-gums sans sucre, des bâtonnets de réglisse...
  • Maîtriser votre consommation d'alcool : lors des prochaines soirées, ne buvez pas dans l'idéal ou limitez-vous à un seul verre, puis prenez des boissons non alcoolisées. Ce sera l'occasion d'apprendre à faire des soirées conviviales sans passer forcément par la case alcool ! Vous verrez que vous profiterez mieux de la soirée et que vous serez plus en forme le lendemain. 
  • Préparez-vous à dire « NON » si on vous propose une cigarette, pour que cela devienne automatique.

Deux choses importantes jouent en votre faveur :

  • Les envies de fumer ne durent habituellement que 2 à 3 minutes. Essayez de trouver quoi faire quand une envie apparaît en soirée (chewing-gum, cure-dent, changer de pièce, aller voir une personne non fumeuse, ...). Vous trouverez de nombreux conseils pour vous aider sur nos pages Faire face à l'envie de fumer et Apprendre à vivre sans tabac.
  • Ces envies ne vont pas durer éternellement. Après l’arrêt de la cigarette, les envies de fumer vont devenir progressivement moins fréquentes et moins intenses au fur et à mesure des mois.

Pour vous aider pendant les soirées, pensez aux substituts nicotiniques oraux comme les gommes à mâcher, les pastilles à sucer, le spray buccal, ou l'inhaleur, qui vous permettront de gérer les envies ponctuelles.

A force d'entraînement, vous penserez de moins en moins à la cigarette, jusqu'à ce que cela devienne normal de ne plus fumer ni de boire en soirée. Il faut laisser le temps au cerveau d'intégrer ces nouvelles habitudes.

Si vous ressentez le besoin d'en parler, n'hésitez pas à contacter gratuitement un(e) tabacologue de Tabac Info Service au 39 89. Nous proposons un bilan de 30 minutes pour faire le point sur votre situation, puis un suivi de plusieurs appels pour vous aider à tenir vos objectifs et répondre à toutes vos questions. 

Bonne continuation dans votre démarche. Et dites-vous que ce ne sont que des difficultés passagères et que ça vaut le coup de tenir !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques