En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 29 août 2018 par Brigadoon

Thème : Dépendance

Votre question

Angoisse

Bonsoir 60 jours d’arrêt du tabac, des difficultés parfois durant ces 2 mois, notamment de sommeil et d’irritabilité. Mais depuis 3 jours, à la fin des patchs 7mg, une recrudescence de troubles du sommeil importants, des crises d’angoisse terribles, même en journée, avec tachycardie (je suis suivie par un cardiologue pour un problème benin), des larmes qui montent sans raison, de l’irritabilité... Est-ce normal ? Merci Je n’ai pas d’envie de fumer du tout, ce qui me réjouit mais j’ai peur de tomber en dépression...! Anne-Lyse

Notre réponse

Bonjour,

Nous vous félicitons pour vos 2 mois sans tabac, c'est un bel été que vous avez offert à votre santé ! 

Quand on arrête de fumer, il est fréquent d’avoir des problèmes de sommeil : on ne dort pas bien, on se réveille au cours de la nuit ou au contraire on fait des rêves incroyables, érotiques, violents ou hyper réalistes. Cela est normal, les troubles du sommeil font en effet partie des signes de sevrage. Mais rassurez-vous, ces problèmes sont transitoires. 

N'hésitez pas à consulter notre page J'ai du mal à dormir pour des conseils pratiques.

Dans la vie, les sources de contrariété ne manquent pas. Lorsque vous étiez fumeur, la cigarette vous semblait un moyen de prendre du recul et de faire face à certaines de ces situations. Maintenant que vous avez arrêté, vous avez le sentiment d ‘être démuni mais, qu’en plus, le manque de nicotine entraîne chez vous de l’agressivité, de l’irritabilité, parfois de la colère. 

Il est fort probable que le dosage en nicotine choisi lors de l'arrêt était insuffisant. Nous vous recommandons donc de maintenir un traitement de substitution à la nicotine (patchs, pastilles, gommes...) dosé de façon à ressentir un état de calme, de sérénité avec un certain dégoût du tabac.

Afin d'évaluer votre niveau de dépendance à la nicotine et vous conseiller le traitement le mieux adapté à vos symptômes, vous pouvez consulter un professionnel de santé (médecin, pharmacien, etc.) ou un tabacologue.

Vous pouvez également contacter un tabacologue de tabac info service au 39 89. Un bilan puis un suivi gratuit personnalisé pourra vous être proposé.

Sur notre page Difficultés et solutions vous trouverez des conseils pour vous aider à tenir et vous donner l’énergie de continuer votre démarche.

Retenez que vos difficultés sont passagères et que les bénéfices de l'arrêt se feront très vite ressentir ! 

Bon courage pour la suite.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques