En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 25 avril 2014 par Raphaelle

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Angoisses après arrêt patchs

Bonjour, cela fait bientôt 8mois que j'ai arrêté de fumer, j'ai été suivie en service de tabacologie pendant 6mois et ayant bien compris le mécanisme de sevrage à l'aide des patchs j'ai fini seule le processus. Cela fait environ trois semaines que je ne mets plus du tout de patch (dernier à 7mg, premier à 21+7mg), j'ai sucé qq pastilles durant les premières semaines sans patch et là plus rien. Plus le temps passe et plus je ressent des angoisses, accompagnées d'une grosse fatigue et de troubles de la concentration. Est-ce possible de ressentir encore aussi fort des symptômes de manque après 8 mois et en étant arrivé à une dose aussi faible? Aujourd'hui j'ai donc repris une pastille et j'ai l'impression que l'angoisse s'atténue... Si les symptômes viennent du manque de nicotine, que dois je faire pour achever mon sevrage dans de bonnes conditions sachant que cette situation m'handicape énormément au travail...

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour ces 8 mois d'arrêt du tabac !

Vous avez bien su gérer la diminution progressive de l'apport en nicotine, à ce stade de votre sevrage, les récepteurs nicotiniques sont "en sommeil" et vous ne devez plus ressentir de manque au niveau physique.

L'angoisse que vous ressentez et les troubles associés sont peut-être plus liés au changement et à la crainte de continuer sans la béquille que sont les substituts nicotiniques.

Il n'y a pas de problèmes à continuer à utiliser de temps en temps des comprimés à sucer si vous sentez que ça peut vous aider, mais attention à ne pas en faire une habitude dont pourriez avoir du mal à vous défaire.

Dans les moments d'angoisse, essayez de mettre d'autres choses en place pour aider à vous relaxer, comme des exercices de respiration abdominale, ou des activités de plaisir qui vous aident à penser à autre chose.Vous trouverez de nombreux conseils dans notre rubrique Je tiens bon.

Repensez aux éléments qui vous ont motivée pour arrêter de fumer et à tout ce que vous avez pu ressentir comme bénéfices liés à l'arrêt du tabac. Souvenez-vous aussi de ce que vous n'aimiez pas dans la cigarette par exemple. Pour vous aider vous pouvez télécharger le guide pratique j'arrête de fumer pour y noter quelles étaient vos motivations lors de votre arrêt.

Vous pouvez également vous référer aux témoignages laissés par des ex fumeurs.

Et surtout, dites vous que ça vaut le coup de tenir et qu'il s'agit de difficultés passagères.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques