En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 27 novembre 2019 par Thomas

Thème : Risques du tabagisme

Votre question

Arret / Maladie

Bonjour, Je suis un jeune homme de 33 ans. J'arrête de fumer. J'ai commencé vers 18 ans de fumer. Je n'ai jamais fumer plus de 10 cigarettes par jour et parfois un paquet au cours de soirée alcoolisé (mais très occasionnellement). Les trois dernières années j'ai considérablement ralenti (je peux passer une semaine sans fumer (mais il pouvait tjs m’arriver de fumer un voire deux paquets occasionnellement à une soirée alcoolisé). Je viens d'avoir un bronchite et souhaite arrêter définitivement. J'ai toujours peur d'avoir un cancer (j'ai fait une radio en octobre 2018 où tout aller bien). Y'a t'il beaucoup de cancer du poumon détecter avant 35 ans ? Ou suis je dans la moyenne de consommation de cigarette (beaucoup, peu etc) par rapport au risque du cancer ? Si j'arrete aujourd'hui totalement, je réduis les (mal)chance de combien de pourcentage d'avoir un jour un cancer ? Enfin, devrais je refaire un radio pour me rassurer ? Merci beaucoup pour votre aide !

Notre réponse

Bonjour,

Nous vous remercions pour vos questions.

A votre âge, les cancers du poumons liés au tabac sont rares.

En ce qui concerne la consommation et le risque, il faut savoir que nous sommes tous inégaux face aux dangers du tabac. Certains fumeront beaucoup et ne développeront jamais de cancer et d'autres qui fument peu seront affectés par cette maladie. Tout dépend de la vulnérabilité de chacun, donc il n'est pas possible de prédire...

Ce que nous savons par contre, c’est que :

-  la durée du tabagisme a un impact plus important sur la santé, que la quantité de cigarettes fumées;

- chaque cigarette fumée augmente le risque de faire un cancer et chaque jour sans tabac le diminue;

- tous cancers confondus, il y a deux fois plus de cancers chez les fumeurs que chez les non fumeurs.

Seul votre médecin traitant pourra vous dire, en fonction de l'examen clinique, s'il est nécessaire ou pas de refaire une radiographie des poumons.

Pour arrêter de fumer, vous pouvez contacter gratuitement un tabacologue de Tabac Info Service en appelant le 39 89. Il fera le bilan de votre tabagisme, vous donnera des conseils personnalisés et vous proposera un suivi.

Vous trouverez également sur ces pages de précieux conseils :

j'arrête de fumer

faire face à l'envie de fumer.

L'arrêt du tabac est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à sa santé : ce que l'arrêt va m'apporter et à ses finances...

Plus on s'arrête de fumer tôt et moins on prend de risques pour sa santé. N'attendez plus !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques