En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 15 octobre 2018 par Alice

Thème : Dépendance

Votre question

Arrêt cigarette

Bonjour, Ça faisait 36 jours que je mettais arrêter de fumer mais ce week end jai presque fumer 1 paquet, du au stress du travail. Je culpabilise et je veux toujours continuer mon arrêt du tabac. Pensez vous cela possible? Est ce une reprise a zéro? Cordialement

Notre réponse

Bonjour,

Félicitation pour votre démarche d'arrêt du tabac.

Il peut arriver de reprendre quelques cigarettes. C'est un accident de parcours.

Il convient de reprendre ce que vous aviez mis en place au début, car cela a fonctionné, vous avez arrêté de fumer et 36 jours, ce qui n'est pas rien ! Maintenant il faut que vous utilisiez cette expérience, afin de mettre en place des stratégies pour éviter qu'une rechute se reproduise. 

Sachez que le tabagisme est souvent associé à la gestion du stress. Quand on fume une cigarette, on sent un soulagement immédiat, lié à la suppression du manque, et on a l'impression que le fait de fumer aide à calmer quand on est stressé. Cependant, le tabagisme a pour effet d'augmenter le niveau de stress et d'anxiété.

En effet, le tabac est un excitant et, comme tous les produits excitants, augmente le niveau de stress, et d'autant plus qu'il crée une dépendance et un besoin d'assouvir le manque. A l'inverse, l'arrêt du tabac permet très vite de se sentir plus calme, plus détendu, et de mieux gérer le stress en cas de difficulté.

Et n'oubliez pas, pour arrêter de fumer dans de bonnes conditions, il faut :

- Être volontaire et motivée.

- Faire le bilan du tabagisme afin de déterminer le traitement validé, adapté à ses besoins.

- Mettre en place des stratégies comportementales pour changer ses habitudes et éviter les envies réflexes.

- Mettre en place des compensations dans le domaine du plaisir (profiter de l'argent du tabac pour prendre soin de soi, se détendre, faire du sport, avoir des loisirs...) pour éviter la frustration et les tensions.

- Bénéficier du soutien et de l'accompagnement d'un professionnel de santé.

Au moment de votre arrêt, il est important d'éviter le manque en mettant en place une substitution nicotinique adaptée pendant quelques semaines, pour ne pas ressentir d'irritabilité par exemple.

N'hésitez pas à appeler un tabacologue de Tabac info service au 39 89, si vous voulez être aidée et conseillée.

Bonne continuation dans votre démarche. Et dites-vous que ce ne sont que des difficultés passagères et que ça vaut le coup de tenir !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques