En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 14 octobre 2018 par Pauline

Thème : Dépendance

Votre question

Arrêt de la cigarette

Bonjour, Je suis décidée je veux arrêter de fumer. J'ai déjà tenu presque 3 mois sans fumer. J'ai pris énormément de poids et j'ai beaucoup toussé les premiers jours de l'arrêt. J'ai peur de revivre ça. Sachant que j'ai déjà une trentaine de kilos en trop j'ai vraiment peur que ça ne s'aggrave. De plus j'ai un métier qui fait que je bouge peu mais je subis une fatigue nerveuse très importante. J'ai beaucoup de mal à faire quoique ce soit le soir en rentrant chez moi. Comment gérer les fringales ? Merci pour votre aide

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre souhait d'arrêter de nouveau.

Il peut arriver que l'on reprenne, mais cela ne remet pas en cause vos efforts.

L'arrêt du tabac est un changement important et il faut parfois plusieurs tentatives avant d'arriver à un arrêt définitif.

Chaque tentative est une expérience intéressante, et une occasion de mieux vous connaître en tant que fumeuse, afin de mieux anticiper pour limiter les risques et éviter de tomber dans les pièges qui peuvent entrainer une rechute. Votre expérience vous indique donc que vous devez être accompagnée autour de la prise de poids pour votre prochain arrêt (c'est à dire les fringales).

Le manque de nicotine, au moment de l'arrêt du tabac, peut entraîner un ressenti de vide, qu'on peut sentir le besoin de combler par la nourriture et les grignotages, la prise de poids peut alors être importante.

Il est donc important de faire attention à ne pas être en manque de nicotine ; si vous sentez que vous avez de fortes envies de fumer, si vous êtes plus irritable, si vous avez du mal à vous concentrer ou que vous dormez mal, ce sont des signes de manque, et il est alors intéressant d'utiliser des substituts nicotiniques adaptés (patchs, gommes, etc.) pour éviter ces difficultés.

C'est toujours une bonne chose d'être accompagnée dans son arrêt du tabac. En appelant le 39 89, vous pouvez être aidée dans votre démarche par un(e) tabacologue de Tabac Info Service.

Et surtout, dites-vous que ça vaut le coup de tenir et qu'il s'agit de difficultés passagères (comme par exemple la toux) !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques