En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 13 novembre 2016 par Céline

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Arrêt

Bonjour, J'ai "arrêté" de fumer le 24 octobre, ça fait donc 3 semaines. J'utilise des patch et un peu la cigarette électronique, mais pas beaucoup. Ça n'a pas été trop difficile jusque là, si ce n'est que j'ai presque fumé une cigarette chaque jour! Mais depuis quelques jours, ça devient vraiment plus compliqué. J'en ai fumé 2 aujourd'hui. C'est le reste d'un paquet.... Mais les envies de fumer sont de plus en plus fortes et nombreuses (ce n'était pas le cas au début. Même quand il m'arrivait d'en fumer une, ça ne répondait pas à un besoin très fort). Maintenant, d'une part j'ai vraiment des envies fortes (dès le matin) et en plus, le fond de paquet touche à sa fin et ça m'angoisse terriblement! La peur de manquer.... et un sentiment étrange que je pourrai "perdre qqc" en arrêtant complètement.... mais c'est un autre problème! Le plus embêtant là, ce sont ces envies....

Notre réponse

Bonjour,

Soyez félicitée pour vos efforts et votre persévérance!

Vous êtes juste en train d'expérimenter la (re) mise en route de la dépendance physique: plus on fume et plus on a en a besoin:

Cette dépendance physique est causée par la nicotine de cigarette, qui "envahit" votre cerveau en quelques secondes et y provoque la (re) croissance de récepteurs nicotiniques spécifiques, la nature n'ayant pas prévu que nous inventerions ce truc étrange qu'est la cigarette. Le gros problème, c'est que chez l'immense majorité des êtres humains, ces récepteurs sont comme boulimiques et vont vous réclamer de plus en plus de nicotine. Vous allez (re) augmenter votre consommation de cigarette peu à peu, au rythme de leur multiplication. Pour chacun d'entre nous, notre cerveau peut en faire pousser un nombre limité. Une fois tous nos récepteurs (re) poussés, nous voilà physiquement dépendants.

Pour gérer vos envies du matin, gardez vos patchs la nuit d'une part, et en plus, vous pouvez rajouter des formes orales de nicotine dès votre réveil :gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray. Les plus rapides pour le matin sont les comprimées à fondre sous la langue et le spray.

Depuis le 1ier novembre, le montant du remboursement des substituts nicotinique est  porté à 150 € au lieu de 50, et ce pour tout le monde.

Voici encore quelques liens qui pourront vous aider:

Faire face à l'envie

Difficultés et solutions

Je tiens bon 

Quand vos envies auront disparus, nous nous attaqueront à cette sensation de perdre quelque chose en arrêtant de fumer... Vous y trouveriez aussi beaucoup d'avantages: consultez notre page ce que l'arrêt va m'apporter pour plus d'informations.

Bonne reprise en main de votre arrêt!!

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques