En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 01 juin 2015 par Audrey

Thème : Risques du tabagisme

Votre question

Athme

Bonjour ,je suis une personne très anxieuse et depuis l arrêt du tabac 3 jours je fais face à une extrême fatigue une gêne respiratoire de l athme et des crises d angoisses fréquentes je suis très essoufflée . Je ne suis pas une grosse fumeuse environ 7 par jours depuis 1 an après 3 ans d arrête mais la je suis inquiète je prends un anxiolytique pour me détendre et du salbutamol bien sur . Pouvez vous me dire si tout ça est " normal " combien de temps cela va ou peut durer et les moyens d atténuer tout ça ? Je vous remercie .

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt de 3 jours.

Les produits nocifs contenus dans la fumée de tabac ont perturbé pendant longtemps le fonctionnement de votre organisme. Ils ont notamment modifié la structure intérieure de votre appareil respiratoire et paralysé votre système immunitaire. Avec l'arrêt du tabac, progressivement votre organisme va retrouver son fonctionnement « normal ». Cela peut entraîner pendant quelques jours ou quelques semaines des irritations de la gorge, des rhumes , la toux et parfois même quelques difficultés respiratoires ...

La toux prouve que les cils vibratiles qui tapissent votre gorge et les cellules qui tapissent vos bronches se remettent à faire leur travail et évacuent les déchets (ce qu’elles ne pouvaient plus faire lorsque vous fumiez). Pour limiter ces désagréments, vous pouvez boire beaucoup d'eau, faire du sport ou des exercices de respiration.

Vous devriez voir une amélioration dans les prochains jours, si ce n'est pas le cas n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

Plusieurs composants du tabac agissent sur l'humeur et l'anxiété. Quand on arrête de fumer, parmi les symptômes possibles, il peut donc y avoir une déprime, de l'anxiété ou de l'irritabilité.

Ces symptômes peuvent aussi être présents suite à un manque de nicotine à l'arrêt du tabac. Avez-vous une substitution nicotinique (patch, gomme, etc.) ? Cela pourrait vraiment vous aider.

Normalement avec le temps ces symptômes devraient progressivement disparaître.

Pour vous aider concernant vos angoisses nous vous invitons à vous rendre sur notre page "je stresse" où vous trouverez des conseils utiles.

Si vos symptômes persistent, là aussi nous vous invitons à consulter votre médecin traitant ou un tabacologue près de chez vous en utilisant l'annuaire des consultations de tabacologie.

Vous pouvez aussi contacter un tabacologue de Tabac info service en appelant au 39 89.

Bonne continuation dans votre démarche. Et surtout, dites-vous que ça vaut le coup de tenir et qu'il s'agit de difficultés passagères.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques