En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 18 septembre 2018 par Mathieu

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Bientot 3 mois d’arret, envie le soir

Bonsoir, j’ai 19 ans je fume depuis 3 ans 1 paquet pzr jour casiment et 1 paquet de 30 en soiree ( tout les weekends ) Ca fait 72 jours que j’ai arreter le tabac je vapote, je suis passer de 9mg de nicotine a 0 récemment. J’ai envie de fumer tout les soir une cigarette j’en peux plus j’ai constamment l’impression que je vais craquer, il y a 2 semaine j’ai fumer un cigare avec un amis et ca m’a fait du bien jusqu’a maintenant je n’avais plus l’envie aussi forte grace a ce fameux cigare. Avez vous des solutions ? Je cauchemarde toutes les nuits que je fume, je veux pas ruiner ma santé, et ca ferai beaucoup de mal a ma copine qui m’a bien aider a arreter. Pensez vous qu’un cigarillo de temps en temps est dramatique ? Merci pour votre aide

Notre réponse

Bonjour

Tout d'abord félicitations pour votre arrêt du tabac de 3 mois ! C'est une excellente chose pour protéger votre santé

Si les envies de fumer sont trop fortes il est possible que ne soyez pas complément sevré de la nicotine, n'avez vous pas réduit trop rapidement votre dosage de eliquide ?

Le fait d'avoir refumé un cigare, à stimulé à nouveau vos recepteurs nicotiniques dans votre cerveau, qui s'était endormis depuis quelques mois. En effet, il faut savoir que ces recepteurs seront présent  à vie, il est juste possible de les mettre en veille, nous ne pouvons pas les supprimer. Mieux vaux alors rester qu'avec votre cigarette electronique plutôt de prendre de temps en temps un cigarillos. Nous vous conseillons d'augmenter à nouveau un peu le dosage de votre eliquide !

Sachez aussi, que au cours de l’arrêt, il arrive que, même bien motivé, l’on dérape et que l’on fume une ou plusieurs cigarettes. La conséquence immédiate est souvent de penser : « J’ai refumé, c’est fichu ! » et dans le même temps de balayer toute confiance en soi. Une chute n’est pourtant pas automatiquement une rechute…. Gardez en tête qu’arrêter de fumer est un véritable apprentissage. A force d'entraînement, vous penserez de moins en moins à la cigarette, jusqu'à ce que cela devienne normal de ne plus fumer, y compris en soirée.

N'hésitez pas à appeler un tabacologue de Tabac info service au 39 89, si vous voulez être aidé et conseillé.

Bonne continuation dans votre démarche. Et dites-vous que ce ne sont que des difficultés passagères et que ça vaut le coup de tenir !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques