En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 18 juillet 2020 par Chatgada

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Bupropion

Bonjour, J’ai fixé ma date d’arrêt du tabac au 21/08. J’ai déjà arrêté le cannabis depuis près d’un mois et je le vis très bien. Mon conjoint fume du cannabis régulièrement car il a une SEP et moi je ne me sens pas du tout tentée. Maintenant je vais profiter de son absence à partir du 20/08 pour 8 jours pour arrêter de fumer la cigarette. J’ai quelques questions : Je vais arrêter grâce au bupropion et je souhaiterais savoir si je peux compléter le bupropion avec les pastilles nicotiniques. Comment gérer le tabagisme de mon conjoint lors de son retour ? Y a t’il des astuces qui me permettront de gérer à la fois son tabagisme et mon arrêt ? Par quoi remplacer le besoin gestuel de fumer ? Comment limiter concrètement la prise de poids ? Enfin je souhaiterais bénéficier d’un suivi auprès d’un tabacologue mais je vis à l’étranger ? Est-il possible d’être suivie par un professionnel de tabac info service ? Merci par avance.

Notre réponse

Bonjour, 

Félicitations pour votre arrêt du cannabis et votre souhait d'en finir également avec le tabac !

Tout d'abord le bupropion est normalement utilisé en deuxième intention, c'est à dire lorsque les substituts nicotiniques n'ont pas fonctionné (et donc les pastilles à la nicotine, mais aussi patch, gomme à mâcher, inhaleur). Vous pouvez tout à fait rajouter des substituts nicotiniques oraux dosés à 1,5 ou 2 mg, en plus de votre traitement. 

Il est vrai que l'arrêt du tabac peut être plus confortable quand on n'est pas exposé à un entourage fumeur. Il est cependant possible d'arrêter de fumer même si votre conjoint n'est pas prêt à faire le pas de son côté.

Pour faciliter votre arrêt et éviter les tentations, il est utile de mettre en place certaines "règles", par exemple en limitant la consommation de tabac à une seule pièce, voire à l’extérieur si c'est possible, ou en demandant à votre conjoint de faire attention à ne pas laisser de cigarettes ou de cendriers à portée de mains quand il s'absente.

Si les tentations sont fortes quand votre conjoint fume, essayez de vous occuper autrement dans ces moments là pour penser à autre chose et faire passer les envies de fumer :

- Respirer profondément,

- Boire un verre d'eau, se laver les dents,

- S'occuper ou changer d'activité, cela concerne également le geste. Si vous trouvez d'autres choses à mettre en place pour vous occuper les mains pendant ce court laps de temps que constitue les idées de fumer, vous penserez de moins en moins à la cigarette, et vos rituels de fumeur(se) seront vite oubliés (élastique, balle à malaxer, bouchon de stylo,...).

Vous trouverez dans notre rubrique Je tiens bon des conseils pour vous aider à appréhender les difficultés et à franchir sereinement les obstacles qui pourraient se présenter à vous.

Pour ce qui concerne la prise de poids, au moment de l’arrêt du tabac, celle-ci n’est pas systématique ! Un tiers des fumeurs ne prend en effet pas de poids et 5 % des fumeurs vont même perdre un peu de poids après avoir arrêté de fumer. Les autres fumeurs reprennent le poids qu’ils auraient eu s’ils n’avaient jamais fumé, c’est-à-dire leur poids normal. 

Pourquoi peut-on prendre du poids au moment de l’arrêt ? Quand on fume, la nicotine contenue dans le tabac agit en diminuant l’appétit, en augmentant les dépenses énergétiques et en ralentissant le stockage des graisses. Bref, elle agit un peu à la manière d’un « coupe-faim ». Au moment de l’arrêt, on peut également pallier l’absence du geste de prendre une cigarette par du grignotage ou gérer son anxiété par la nourriture. Enfin, l’arrêt du tabac s’accompagne, ce qui est une bonne chose, de la redécouverte des goûts et des odeurs des aliments, on peut ainsi devenir un peu plus gourmand. Autant de facteurs qui font qu’il n’est pas rare de prendre un peu de poids. Cette prise de poids est en moyenne de deux à quatre kilos. Certains ne prennent qu’un kilo, d’autres en prennent beaucoup plus. Mais rien d’inéluctable ici, surtout si l’on rééquilibre son alimentation, si l’on pratique une activité physique.

Tous ces critères sont donc à prendre en compte pour expliquer une éventuelle prise de poids. N'hésitez pas à consulter le site mangerbouger.fr, vous y trouverez de nombreux conseils sur l'alimentation équilibrée. 

Et pour finir pour ce qui est de l'accompagnement dans votre démarche, c'est une bonne chose que vous l'envisagiez, car cela majore les chances de réussite. Nous sommes à votre disposition au 3989 même si vous êtes à l'étranger, le premier appel est à votre charge, ensuite nous vous appellerons. Il faudra également réfléchir en fonction du décalage horaire, si il y en a. Si vous ne pouvez pas appeler en France, vous pouvez également trouver de nombreux témoignages sur cette page, ou bien nous envoyer des questions, comme vous venez de le faire. 

Excellente continuation dans votre démarche !!

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques