En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 31 mars 2016 par Claudine

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Dépendance physique et psychologique

Ca faisait 40 jours que je ne fumais plus et depuis 4 jours j ai repris la cigarette( énervement problème couple----peut être une excuses pour reprendre). Maintenant que c est reparti et qu' il faut au moins 10 à 30 jours pour se défaire de la dépendance physique et psychologique. Je me dis que je dois redémarrer tout comme au début avec ces difficultés cette clope qui nous hante ? Je ne sais plus ca me déprime et me dit que je n y arriverai jamais sans un soutien familial même si je sais que c est à moi de décider. En ce moment je me dis que la clope c était ma copine mais je voudrais bien qu' elle ne le sois plus merci beaucoup pour votre écoute et que vous allez comprendre mon charabia .encore merci!!!

Notre réponse

Bonjour,

Les petites reprises font partie du cycle et ne sont pas forcément synonyme de reprise à 100%!!

Et non, vous ne revenez pas à zéro, ni psychologiquement ni physiquement. La preuve: ça vous a contrarié. Faites le bilan: vous les avez aimées, elles ont été agréables, efficaces? Sans doute pas, puisque vous cherchez à les éliminer à nouveau de votre quotidien.

Au pire dites-vous que vous reculé de quelques jours, mais touts les efforts que vous avez faits, tous ces changements dans votre quotidien sont encore là, vous n'avez repris que quelques cigarettes...

Voyez les comme une erreur de parcours, un petit détour inutile, une copine toxique, si vous voulez, qui vous fait des sourires par devant mais les pires misères dès que vous avez le dos tourné...et la prochaine fois que vous aurez une idée de fumer, pensez à ces jours là, ça ne vous a pas vraiment aidé de fumer. De cette manière ces cigarettes vous aideront à ne pas craquer la prochaine fois, elles seront plus un tremplin qu'un piège.

N’oubliez pas non plus la nicotine de substitution, qui vous aidera à ne pas souffrir du manque physique. Il en existe sous tant de formes différentes, (comme patchs, gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray), que vous en trouverez bien une qui vous convienne.

Les substituts nicotiniques doublent les chances d'arrêt et sont remboursés par la Sécurité Sociale à hauteur de 50 € (150 € pour certains - Vous trouverez tous les détails sur le site ameli.fr) si votre médecin vous rédige une ordonnance.  

Voici encore quelques liens pour vous aider:

Faire face à l'envie

Difficultés et solutions

Je tiens bon 

Bravo pour ces 40 jours d'arrêt, tenez bon!

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques