En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 03 juillet 2020 par Brahim

Thème : Dépendance

Votre question

Depuis 3 ans, j'ai du arrêter de fumer mon petit joint (une demi cigarette avec un peu de cannabis le soir vers 20h00, toujours après le travail et...

Je ne conduit jamais de voiture après avoir fumé mon petit joint, c'était uniquement pour me détendre et avoir un sommeil réparateur. Je ne consommé jamais en journée. J'ai été contrôlé positif et j'ai dû arrêter le cannabis, à cette époque je ne fumé pas de cigarette. Et actuellement j'ai pris du valium 10 pour me détendre et je me suis mis à fumer des cigarettes (3 / jour). Je déteste la cigarette et le valium légal qui m'a rendu dépendant. Heureusement, je viens juste d'avoir la volonté de me sevrer seul et honnêtement c'est une vraie saloperie car j'ai arrêté le cannabis très facilement après 30 années de consommation. Mais concernant le valium c'est vraiment addict et c'est difficile d'arrêter. De plus, moi qui ne fumé jamais en journée de cigarette, actuellement je suis à 3 cigarettes / jour (malgré les 4000 substances cancérigène, cette saleté est légal) c'est pareil pour le valium et moi qui avais une bonne mémoire. Depuis 3 ans, je sent que je perd de ma mémoire. Pourquoi ???

Notre réponse

Bonjour,

Nous vous remercions pour votre question.

Nous ne pouvons pas vous dire pourquoi vous perdez la mémoire. Nous vous conseillons pour cela de faire le point avec votre médecin traitant afin d'en déterminer la ou les causes.

Sachez que dans la fumée de cannabis, il y a autant de substances chimiques et cancérigènes que dans la fumée de tabac. Les substances les plus toxiques et les plus dangereuses sont liées à la combustion. Donc quoi que vous fumiez... cela restera toujours dangereux pour la santé. Il faut savoir aussi que souvent on tire plus fort sur un joint que sur une cigarette, donc on augmente le niveau de combustion et on augmente avec, la quantité de substances toxiques...

Le sevrage des benzodiazépines n'est pas facile, il demande souvent un accompagnement. Vous pouvez être aidé dans cette démarche par un addictologue. Vous trouverez un centre d'addictologie près de chez vous dans notre annuaire. Ce spécialiste des addictions pourra également si vous le souhaitez, vous accompagner pour l'arrêt du tabac.

L'arrêt des substances est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à sa santé...

Bonne continuation !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques