En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 16 avril 2020 par Oph

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

État de manque et fatigue avec patch 14

Bonjour, Cela fait 3 jours que j’ai arrêté la cigarette. J’ai un patch et malgré ça je me sens énervé et j’ai envie de fumer. Je ne sors plus la nuit , j’ai tout le temps soif et je ne respire pas mieux ( c’est mon asthme et la situation actuelle qui m’ont poussés à arrêter, j’ai peur du covid et je souhaite réduire les risques en arrêtant le tabac) . Est ce que tout cela est courant ? Je vous remercie

Notre réponse

Bonjour,

Toutes nos félicitations pour cet arrêt ! 

Vous avez bien fait d'arrêter en cette période, votre immunité va se rétablir et vous pourrez lutter plus efficacement contre les infections, y compris contre le Covid-19.

Quand on a envie de fumer malgré un patch, il y a deux possibilités différentes : 

- vous ressentez des envies physiques, ce qui indique que 14 mg n'est pas assez pour vous.  

Le patch est une très bonne aide pour arrêter de fumer, mais il faut aussi que la dose soit suffisante, et elle dépend du nombre de cigarettes, mais surtout de l'intensité de l'inhalation. En moyenne, 1 cigarette = 1 mg de nicotine, mais si on aspire fort ça peut monter à 2 ou 3 mg par cigarette ! Ça change la dose du patch ! Il est possible de poser 4 patchs de 21 mg chez les gros fumeurs ! Dans votre cas, rajoutez un patch à 7 mg (ou un demi patch de 14 mg dans l'urgence) ou prenez des formes orales de nicotine (gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray) en plus de votre patch. 

- deuxième hypothèse, ce sont des envies psychologiques ou comportementales. Vous vous sentez fatiguée par exemple et vous aviez l’habitude de fumer pour vous redonner un petit coup de peps : que pourriez-vous faire d’autre ? Respirer de l'air frais, boire un jus de fruit, vous étirer, changer 5 minutes d’activité ? Si c'est une habitude qui vous revient, voyez comment vous pouvez modifier un peu ce moment de la journée : la douche avant le petit-déjeuner, si avant vous faisiez le contraire. Faites preuve d’imagination ! 

D’ailleurs, les deux hypothèses ne s’excluent pas l’une l’autre et peuvent très bien coexister ! 

Quant à votre respiration, elle va s'améliorer. Mais en attendant, ce qui vous arrive est normal et porte même un nom. Cela s'appelle l'hyper-réactivité bronchique, et correspond à la sensation d'irritation de vos bronches, occasionnée par le passage incessant de fumée du tabac pendant vos années de tabagisme. Maintenant que vous avez arrêté de fumer, vous retrouvez une sensibilité normale et ressentez cette irritation. Vos bronches vont mettre quelque temps à évacuer les résidus de fumée et pendant ce temps elles restent irritées, gonflées et très sensibles. Cela ne durera pas plus de 4 à 8 semaines.  

La fatigue est normale aussi, et peut durer un peu plus longtemps. 

Tout votre corps doit ré-appendre à vivre sans fumée, soyez sympa avec lui et accordez-lui un peu de temps. Voyez aussi les points positifs. 

Consultez notre page ce que l'arrêt va m'apporter pour plus d'informations sur tous les avantages dont vous allez bénéficier avec votre arrêt.

Une dernière information utile, pour vous aider, nous avons écrit le guide pratique j'arrête de fumer que vous pouvez télécharger. Vous y trouverez des tests, des conseils, des petites astuces qui vous permettront de continuer votre arrêt plus facilement ; mais si c’est trop difficile seule, n’hésitez pas à nous appeler au 39 89, nous vous accompagnerons de manière gratuite et personnalisée.  

Ne lâchez rien, les difficultés de l’arrêt seront récompensées au centuple par tous les bienfaits que vous y trouverez. 

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques