En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Espace pro
Rechercher
Question posée le 21 octobre 2017 par Claire

Thème : Histoire du tabac

Votre question

Informations selon profil fumeur

Bonjour, Depuis plusieurs années (6 ou 7) je ne fume pas la semaine mais je fume le week-end si je suis en soirée. Je peux fumer jusqu'à un paquet en soirée mais après cette soirée je ne fume plus jusque la suivante. Je peux donc rester 1 voire 2 semaines sans fumer. J'aimerais arrêter complètement mais la cigarette étant très liée aux bons moments de détente entre amis je n'y arrive pas. De plus, le fait de ne pas fumer en dehors de ces moments a tendance à "déculpabiliser ". Comment faire pour réussir ? Quels seront les symptômes au vu de mon profil de fumeuse ? Merci pour votre aide

Notre réponse

Bonjour,

Nous espérons que vous allez bien aujourd'hui.

Vous avez beaucoup de chance car il semblerait que vous ne soyez pas physiquement dépendante à la cigarette. Cela veut dire que dans votre quotidien, vous n'avez pas besoin de nicotine. D'après votre témoignage, la cigarette est très liée aux moments festifs et conviviaux pour vous et vous prenez du plaisir à fumer dans ce cadre là.

Aussi, comme la cigarette n'est pas présente dans votre quotidien, effectivement votre motivation à l'arrêt en est peut-être entravée. Même si vous n'êtes pas physiquement dépendante, il vous faut faire le deuil du plaisir de vous avez à fumer. Et ce n'est pas une chose facile.

Pour vous aider à ne plus fumer en soirée, essayez dans un premier temps de ne pas consommer d'alcool, car l'alcool appelle souvent le tabac. Evitez également de sortir à l'extérieur avec les fumeurs. N'hésitez pas à dire à votre famille ou vos amis que vous essayez d'arrêter de fumer, ainsi ils feront des efforts pour ne pas trop vous tenter. Essayez également de ne pas acheter de cigarettes, ainsi vous n'oserez probablement pas en d'en demander une vingtaine à vos proches. Enfin, favoriser toutes les activités qui vous permettront de vous faire plaisir autrement qu'en fumant. Réfléchissez, il y en a plein !

Même si votre consommation de tabac n'est pas quotidienne, il n'existe pas de seuil en dessous duquel le tabac ne présenterait aucun danger pour vous. Donc, effectivement, nous vous conseillons vivement de stopper cette consommation même si, pour le moment, elle reste occasionnelle.

On est jamais trop prudent !

Tout va se jouer au niveau de votre motivation, mais nous savons que vous pouvez y arriver.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques