En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 09 juillet 2019 par Coco

Thème : Dépendance

Votre question

J'ai fumé une cigarette...

Hier, lors d'un apéritif et avec le faite que ma première fille de 7 ans soit partie en vacances avec les parents et qu'elle me manques beaucoup j'ai craqué et donc j'ai du me voir reprendre une cigarette que je regrette énormément ce matin... comment ne pas culpabiliser ???

Notre réponse

Bonjour,

Merci pour votre question, et Bravo pour votre arrêt!

Ne culpabilisez pas, car cette cigarette ne remet pas en question votre arrêt de tabac, et comme vous avez repris votre arrêt de la cigarette juste après, c'est tout ce qui compte, alors Bravo! Le fait de culpabiliser vous donnera encore plus envie de fumer. Il faut plutôt analyser votre petit craquage et comprendre pourquoi ça s'est produit. Réfléchissez également à ce que vous auriez pu faire d'autre à la place de fumer cette fameuse cigarette, ça vous aidera pour la prochaine où ça vous arrivera.

Faites attention à ne pas être dans l'autorisation de cigarette, car si vous prenez la facilité de prendre une cigarette à chaque fois au lieu de mettre une autre solution en place pour la remplacer, vous allez vite rentrer à nouveau dans le cercle vicieux de la dépendance, et vous devrez tout recommencer.

Dites-vous que fumer n'est jamais la bonne solution, même pour faire face à des problèmes d'ordre psychologique, car ce n'est pas cette cigarette qui vous a fait passer une meilleure soirée ou qui a comblé le manque de votre petite fille. Voyez plutôt le côté positif de la chose: vous êtes non fumeuse, vous avez passé une bonne soirée entre amis, et votre fille n'est certes pas avec vous, mais en vacances en famille où elle doit s'amuser. 

Plus vous positiverez vos pensées et votre démarche avec vos progrès moins vous aurez envie de fumer.

Vous pouvez utiliser un substitut nicotinique oral type pastilles à sucer ou gommes à mâcher, à prendre à la demande en cas de besoin si vraiment vous êtes à la limite de craquer. 

N'hésitez pas à appeler gratuitement un tabacologue de Tabac Info Service au 39 89, pour parler de votre situation et avoir des conseils adaptés à vos besoins.

Accrochez-vous, vous êtes sur la bonne voie!

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques