En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 13 octobre 2015 par Jean-Baptiste

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Je souhaite arrêter, mais j'ai peur de ressentir un trop grand vide

Bonjour, Je commence peu à peu à prendre conscience que je dois arrêter de fumer. Pourtant, quand je m'imagine non-fumeur, j'ai peur, peur de ne plus être moi-même, de perdre quelque chose, de ne plus savoir quoi faire pendant les moments propices à la cigarette (aperos, moment d'attente, pause au travail,...). Cet aspect là me motive autant (prise de conscience) qu'il m'effraie... Je ne m'imagine pas passer outre... Avez-vous un conseil? Merci

Notre réponse

Bonjour,

Félicitation pour cette prise de conscience, et vous avez raison d'être un peu inquiet, car arrêter de fumer n'est pas toujours facile!

Si vous ne vous sentez pas capable d'arrêter d'un seul coup,  l'arrêt progressif est une bonne manière de commencer.

Cette méthode nécessite tout de même un peu de rigueur: remplacer les cigarettes non fumées par de la nicotine de substitution pour éviter le manque physique et la "sur-inhalation" des cigarettes qui restent. 

Le but est de remplacer une cigarette de temps en temps par un substitut (comme gommes, pastilles, comprimés à fondre sous la langue, inhaleur ou spray). Vous pouvez commencer en douceur, par exemple, choisir une situation dans laquelle vous avez l’habitude de fumer et ne changer que ce moment là. Ne plus fumer en voiture est un bon début: au volant, vous prenez gomme ou pastille pour ne pas être en manque physique de nicotine, et vous verrez que les habitudes se changent plus facilement que ce que l'on croit.

Quant aux cigarettes qui restent, vous pouvez vous efforcer de les fumer en les tenant de la mauvaise main. Ceci pour que le confort de la cigarette soit amoindri et que ne la considériez plus de votre façon habituelle.

Les gommes, les pastilles et l'inhaleur son autorisés pour la réduction. Leur goût vous paraîtra bizarre  a priori pas très bons. Il faut plusieurs utilisations pour s'y habituer et donc persévérer vous permettra de les supporter sans problème en quelques jours.

N'hésitez pas à nous appeler si vous du mal à gérer tout seul. Au 39 89 nous sommes là pour vous!

Bonne continuation.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques