En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 19 juillet 2019 par Désirée

Thème : Risques du tabagisme

Votre question

Les irritations dans la gorge suite à l'arrêt.

Bonjour, J'ai constaté qu'à partir du jour où j'ai arrêté de fumer, ma gorge est devenue de plus en plus irritée avec des ganglions douloureux. De plus je tousse nettement plus (avec la cigarette électronique). Est ce que c'est normal? Merci!

Notre réponse

Bonjour,

Bravo pour cet arrêt! et oui, tout cela est normal!

Cette douleur de la gorge correspond à la sensation d'irritation de toute la zone orl, mais aussi de vos bronches,  occasionnée par le passage incessant de fumée du tabac pendant vos années de tabagisme. Vous retrouvez cette sensation grâce à la disparition des goudrons de la fumée qui "bloquaient" partiellement les nerfs responsables de la transmission de ces sensations.

Vos bronches vont mettre quelque temps à évacuer les résidus de fumée et pendant ce temps toute cette zone reste irritée, gonflées et très sensibles.

Et si vous toussez, c'est pour accélérer cette évacuation, c'est une bonne toux. Elle s'explique par la disparition des goudrons agressifs de la fumée de cigarette. Ces derniers avaient la capacité "d'anesthésier" aussi le nerf de la toux, et donc les fumeurs perdent une bonne part de la toux réflexe. A l'arrêt du tabac, il n'y a plus de goudrons agressifs et le nerf de la toux est à nouveau capable de faire son travail et vous toussez. C'est une bonne toux, elle permet le nettoyage de vos poumons, et doit être respectée tant que vous n'avez pas de température. Cela ne durera pas plus de 4 à 8  semaines après votre arrêt.

Considérez que vos poumons ont entamé un grand nettoyage de printemps. D'ici quelques semaines, ils seront à nouveau propres, les cils bronchiques repousseront et vous retrouverez le "nettoyage automatique" de vos poumons toutes les nuits.

Quant à cette douleur de ganglion, elle n'est pas forcément due à votre arrêt, alors ce serait une bonne idée de rendre visite à votre médecin traitant qui pourra vous examiner et vous féliciter de votre arrêt.

Tout votre corps doit ré-appendre à vivre sans fumée, soyez sympa avec lui et accordez lui un peu de temps. Voyez aussi les points positifs.

Consultez notre page ce que l'arrêt va m'apporter pour plus d'informations.

Ne lâchez rien, les difficultés de l’arrêt seront récompensées au centuple par tous  les bienfaits que vous y trouverez.

PS. Il est aussi possible que vous supportiez mal la vapeur de la E-cigarette... parlez-en aussi à votre médecin.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques