En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 03 novembre 2017 par Sandrine

Thème : Dépendance

Votre question

Manque de volonté

Bonjour. Depuis que j'ai arrêté (hier) j'ai l'impression de ne penser qu'à la cigarette. Ça me prend vraiment la tête pourtant je ne fumais pas beaucoup (4 par jour). J'y pense plus que lorsque je fumais. Est-ce un manque de volonté ?

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt du tabac, c'est la plus belle chose que vous pouviez faire pour votre santé !

D'après ce que vous nous décrivez, vous deviez avoir une forte dépendance psycho-comportementale.

Les envies de fumer psycho-comportementales sont liées à certains moments de la journée, certains lieux ou circonstances. Elles peuvent durer plusieurs mois après l'arrêt et être asse obsédantes. Mais plus le temps passe, plus elles vont s'estomper puis disparaître.

Pour rompre avec ces habitudes, vous pouvez après les repas vous brosser les dents, ne pas rester à table dès le repas terminé, manger un bonbon "sans sucres" ou faire une activité plaisir. Il est important de s'occuper pendant ces envies de fumer qui durent 3-5 minutes en moyenne.

Si vous êtes inactif pendant ces envies, elles vont vous paraître plus fortes qu'elles ne le sont réellement.

Vous devriez essayer de faire une consultation anti-tabac avec une orientation cognitivo-comportementale. La thérapie cognitivo-comportementale (T.C.C) permet de travailler sur 2 aspects :

  • l'aspect cognitif correspond à ce qui se passe dans le cerveau du fumeur,  sur la manière dont est perçue la cigarette. Par exemple, le fait de considérer la cigarette comme une amie ...
  • l'aspect comportemental correspond à ce que la personne fait dans sa vie avec la cigarette. Par exemple, le fait d'allumer une cigarette lorsqu'on rentre à la maison ou lorsqu'on se sent stressée.

Des chercheurs ont prouvé que les séances de T.C.C augmentent les chances de réussir l’arrêt du tabac d’environ 50%. C’est l’une des approches non-médicamenteuses dont l’efficacité est scientifiquement démontrée !

Vous trouverez des praticiens des TCC sur le site internet : http://www.aftcc.org/

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est important de se faire accompagner dans votre démarche d'arrêt. Vous pouvez ainsi consulter notre annuaire pour trouver une consultation près de chez vous ou appeler le 39 89 pour bénéficier d'un suivi téléphonique gratuit avec un(e) tabacologue.

Bonne continuation dans votre démarche.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques