En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 12 juillet 2020 par Hass

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Someil

Bonjour sa fais 3 jours que j'ai arrêter de fumée mais je dors très mal la nuit je dors pas plus de 4heure et comment ne pas craquer quand on vois un fumeur fumée

Notre réponse

Bonjour,

Félicitations pour votre arrêt ! C'est le plus beau cadeau que vous puissiez faire à votre santé !

A l'arrêt du tabac, il est fréquent d’avoir des troubles du sommeil : mauvais sommeil, on se réveille au cours de la nuit, ou au contraire on fait des rêves incroyables ...

Tout cela est normal, les problèmes de sommeil font partie des symptômes du manque de nicotine.

Vous trouverez des conseils sur notre page internet j'ai du mal à dormir qui pourront peut être vous aider à retrouver une bonne qualité de sommeil.

Si néanmoins les symptômes persistent, parlez-en à votre médecin traitant.

C'est aussi vrai que la vue d'un fumeur donne "envie" de fumer. C'est parce qu'il y a dans notre cerveau des neurones qui, lorsque vous voyez cette action faite par une autre personne, vont programmer ce geste là pour vous. C'est un peu comme un virus informatique qui vous injecte une idée au cœur même de votre cerveau, vous donnant l'impression que c'est votre envie... Pour les contrer :

- regardez un non fumeur, il y en toujours un quelque part, même dans les entourages fumeurs

- Si vraiment il n'y a que des fumeurs autour de vous,imaginez-les dans une situation incompatible avec la cigarette (faisant du sport, sous la douche, dans un endroit non fumeur ...)

- expliquez à vos neurones que vous avez changé de logiciel (de fumeur à non fumeur) et que vous ne voulez plus de ce geste, ils doivent faire une

mise à jour.

Vous devez aussi informer votre entourage de votre souhait et leur demander de le respecter en ne fumant pas devant vous.

Vous pouvez aussi vous aider d'une substitution nicotinique: il existe une forme qui permet une certaine gestuelle de la main qui ressemble beaucoup à celle de la cigarette: c'est l'inhaleur de nicotine. Il ne produit pas de fumée et peut donc être utilisé partout, attention, il est important de crapoter sur l'inhaleur et de ne pas inspirer dans les poumons. Parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien qui sauront vous conseiller.

Il est difficile de vous donner un laps de temps sur la durée des envies car elles sont vraiment propres à chaque personne.

Afin d'avoir une prise en charge adaptée à votre situation, vous pouvez consulter un tabacologue près de chez vous en utilisant l'annuaire des consultations de tabacologie, ou contacter un tabacologue de Tabac info service au 39 89.

Bonne continuation dans votre démarche.

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques