En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 26 juillet 2020 par Julien

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Substitut nicotinique

Bonsoir, Ayant un traitement nicotinique patch21 mg 24h et une consommation journalière de 12 pastilles 1,5 mg. J’arrive à me passer de patch ( oublie d’administration) cependant je suscite un énorme intérêt a cette pastille . Je n’ai plus envie de cigarette mais après un café ou un repas j’ai envie d’une pastille . Puis je devenir dépendant à ce bonbon et comment m’en défaire petit à petit ?

Notre réponse

Bonjour,

Déjà toutes nos félicitations pour votre arrêt du tabac, c'est génial pour votre santé. 

Il arrive qu'une dépendance psychologique se mette en place avec les pastilles, c'est vrai, mais ce n'est sans doute pas encore votre cas. On parle de cette dépendance quand les pastilles sont encore utilisées des mois, voire des années après l'arrêt du tabac !

Vous utilisez des patchs 21 mg, vous devez donc être au début de votre arrêt, et en cas d'oubli du patch, le besoin de nicotine étant encore important, il est tout à fait normal que vous vous rabattiez sur les pastilles. C'est beaucoup mieux que de refumer !!!

Vous allez d'abord diminuer le dosage de vos patchs :

Cette diminution doit être progressive, c’est très important. Les paliers doivent durer 4 semaines a priori, et la diminution doit se faire par tranche de 7 mg. 

Si on commence par du 21 mg, alors c’est 28 jours à 21 mg, puis 28 jours à 14 mg et enfin 28 jours à 7 mg. Ne pas sauter d’étape permet la diminution peu à peu des récepteurs nicotiniques responsables du manque physique. Ils finissent par disparaître, mais il faut leur en laisser le temps. 

Leur durée peut être augmentée et même doublée si la diminution est trop difficile, on peut aussi adoucir les paliers en utilisant pendant quelques jours des formes orales de nicotine. 

Les pastilles se diminueront à votre rythme, en fonction de vos besoins. Faites donc juste attention à les prendre par besoin, et pas par habitude. Et pensez que ce ne sont pas des bonbons, pas du tout, mais des médicaments, conçus pour être pris de façon transitoire, pour vous amener à l'arrêt du tabac.

Et si vous avez besoin d'aide, nous vous avons écrit le guide pratique j'arrête de fumer que vous pouvez télécharger. Vous y trouverez des tests, des conseils, des petites astuces qui vous permettront de démarrer et de pérenniser votre arrêt ; mais si c’est trop difficile "en solitaire”, n’hésitez pas à nous appeler au 39 89, nous vous accompagnerons de manière gratuite et personnalisée. 

Encore bravo pour votre arrêt, et pour tout savoir sur les bienfaits qu'il vous apportera, consultez notre page ce que l'arrêt va m'apporter pour plus d'informations. 

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques