En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies sur votre terminal et l’utilisation de ceux-ci à des fins de mesure d’audience dans le but d’améliorer votre expérience utilisateur.

✓ OK, tout accepter Personnaliser En savoir plus
Question posée le 07 février 2020 par caroline

Thème : Méthodes d'aide d'arrêt

Votre question

Symptômes de manque

Bonjour, J’étais fumeuse depuis 5 ans à hauteur de 8 cigarettes roulées par jours. J’ai arrêté de fumer il y a 5 jours. J’en ai refumé une seule au bout du 3e jour. Certaines envies sont plus facilement contrôlables que d’autres. Je me demande si le fait de fumer une cigarette tous les 2-3 jours « relance » les symptômes de manque, car en fumer une comme ça occasionnellement c’est comme un petit encouragement en espérant que ces grosses envies disparaîtront avec le temps. J’ai vraiment du mal à remplacer ce petit plaisir qu’était la cigarette surtout pendant les grosses envies, en essayant de m’occuper l’esprit avec autre chose, j’ai juste l’impression que ça ne fait que repousser et gonfler l’envie de fumer. J’aimerais alors savoir si refumer une cigarette tous les 2-3 jours fait réapparaître les symptômes de manque lors d’une démarche d’arrêt ? Personnellement, je sais que ce n’est pas à prescrire mais c’est vraiment vécu comme une petite récompense et c’est toujours mieux que 8/j

Notre réponse

Bonjour,

Toutes nos félicitations pour votre démarche d'arrêt du tabac.

Certes, une cigarette tous les 2 ou 3 jours, c'est mieux que huit cigarettes par jour. Cependant, c'est justement cette cigarette fumée tous les 2 ou 3 jours qui va entretenir votre dépendance et qui va vous ramener à plus ou moins long terme à votre consommation initiale.

Êtes-vous sûre de vous arrêter de fumer dans de bonnes conditions ?

Pour arrêter de fumer dans de bonnes conditions, il faut :

- Être volontaire et motivé.

- Faire le bilan du tabagisme afin de déterminer le traitement validé, adapté à ses besoins. De nombreux traitements sont maintenant remboursés par l'assurance maladie au même titre que n'importe quel médicament remboursé, sans besoin de faire l'avance des frais.

- Mettre en place des stratégies comportementales pour changer ses habitudes et éviter les envies réflexes.

- Mettre en place des compensations dans le domaine du plaisir (profiter de l'argent du tabac pour prendre soin de soi, se détendre, faire du sport, avoir des loisirs...) ceci afin d’éviter la frustration et se récompenser. On ne peut se récompenser avec un produit qui tue un consommateur sur deux... le tabac.

- Bénéficier du soutien et de l'accompagnement d'un professionnel de santé.

Contactez gratuitement un tabacologue de Tabac Info Service en appelant le 39 89. Il fera le bilan de votre tabagisme, vous donnera des conseils personnalisés et vous proposera un suivi.

Vous trouverez également sur ces pages de précieux conseils :

j'arrête de fumer.

faire face à l'envie de fumer.

L'arrêt du tabac est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à sa santé et à ses finances...

Vous avez pris la bonne décision, quelques réajustements et vous allez y arriver !

Cordialement,
L’équipe Tabac Info service.
39 89 08h-20h *

Du lundi au samedi. *service gratuit + coût de l'appel

Envie d’échanger de vive voix avec un spécialiste ?

Au 39 89, l’équipe de Tabac info service répond à toutes vos questions sur le tabac et vous permet de bénéficier d’un suivi gratuit et personnalisé par un tabacologue. En savoir plus

Le coach

Parce que chaque fumeur est différent, Tabac info Service vous accompagne avec un coaching 100% personnalisé pour vous accompagner tout au long de votre démarche d'arrêt.

Découvrir le coaching
témoignage

Envie de lire les expériences des autres ou de faire partager votre vécu en matière d’arrêt ? Notre rubrique Témoignages est là pour vous.
 
 

Lire les témoignages
Mes fiches pratiques

Lutter contre l’envie, savoir se relaxer… Nos fiches pratiques apportent des réponses simples et synthétiques à vos questions les plus fréquentes.
 

Accéder aux fiches pratiques